Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Les membres du SCFP auront pris connaissance du vote tenu le 27 mai 2006 par le SCFP-Ontario dans le cadre de son congrès annuel à Ottawa, lequel portait sur l’appui d’un boycott d’Israël.

En 2003, le SCFP national a adopté une politique lors de son congrès national selon laquelle nous :

  • « demandons au gouvernement israélien de se retirer immédiatement des territoires occupés et de se conformer aux résolutions 242 et 338 de l’ONU;
  • appelons et travaillons activement afin de mettre fin aux actes de violence responsables de la mort de Palestiniens et d’Israéliens;
  • contribuons à développer un processus de paix fondé sur l’égalité entre Israéliens et Palestiniens et l’application des résolutions des Nations Unies et du droit international. »

 

Le SCFP national respecte le droit de ses organisations affiliées de prendre position dans tout dossier. Notre syndicat national est régi par des résolutions de politiques adoptées durant nos congrès nationaux. Ainsi, nous n’émettrons pas un appel pancanadien à nos sections locales de boycotter Israël et le SCFP-Ontario ne nous a pas invité à le faire.

 

Le SCFP encourage la tenue de débats démocratiques sur les enjeux internationaux. Tout débat portant sur le Moyen-Orient doit respecter les aspirations légitimes des peuples palestinien et israélien à la fois.