Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Rapport des dirigeants nationaux

Faits saillants du congrès du 50e anniversaire du SCFP
Du 21 au 25 octobre 2013
Québec, QC         

  

  

Consœurs et confrères,

Une foule record de près de 3 000 délégués, suppléants, invités et membres du personnel se sont réunis dans la magnifique ville de Québec pour participer à l’historique congrès de notre 50e anniversaire.

Premièrement, nous tenons à remercier tous ceux et celles qui ont assisté au congrès et qui ont rendu cette semaine si mémorable. Nous remercions également ceux qui ont suivi le congrès en ligne.

Il s’est passé bien des choses pendant cette semaine dont nous nous souviendrons longtemps, mais nos dix meilleurs faits saillants sont les suivants :


1.      La hausse de 50 % – la première depuis 1997 – des indemnités de grève du SCFP, qui passent à 300 $ par semaine, a été un moment spécial; la résolution a été présentée juste après que les délégués aient rendu hommage aux trois sections locales en grève qui suivent :

Section locale 4616 du SCFP – Ville de Bonfield
Section locale 1281 du SCFP – Association des étudiants de l’éducation permanente de l’Université Ryerson
Section locale 389 du SCFP – North Shore Winter Club

Consultez scfp.ca pour en savoir plus sur ces conflits et sur les dons que peut faire votre section locale pour venir en aide aux groupes visés.
  

2.        L’un des souvenirs les plus marquants a été le moment où, au premier jour du congrès, des membres du SCFP sont montés sur scène vêtus de leurs uniformes et la réaction des délégués qui ont applaudi leurs collègues à tout rompre. (http://scfp50.ca/unis-nous-ne-pouvons-pas-perdre/)
  

3.        « Les syndicats protègent la dignité humaine. » (Tomson Highway).

Le groupe d’experts bien connus qui a précédé notre première discussion sur l’orientation stratégique a aussi été un moment mémorable.

Tomson Highway, dramaturge et romancier de renom, Martine Desjardins, leader étudiante du Québec et commentatrice pour les médias, Trish Hennessy, recherchiste, et Anne Lagacé Dowson, commentatrice et populaire journaliste québécoise, ont ensemble confirmé la nécessité du travail du SCFP et l’importance pour le syndicat de continuer à syndiquer les travailleurs et à défendre leur point de vue. Pour écouter la discussion au complet, visitez le lien : http://scfp50.ca/discussion-dexperts-lenjeu-syndical-reinventer-notre-mouvement/

  

4.        L’un des moments les plus émouvants a été la création du premier prix du SCFP pour les travailleurs de couleur, nommé en l’honneur du confrère Ed Blackman, leader distingué de notre syndicat.

Le confrère Blackman, ancien président de la section locale 500 du SCFP (cols bleus de la Ville Winnipeg) et vice-président général de notre syndicat national, a été un membre fondateur de notre Comité national arc-en-ciel.
  

5.        La manifestation d’appui aux cols bleus de Québec, mercredi midi, a connu un succès retentissant. Les membres de la section locale 1638 du SCFP ont été encouragés d’entendre les milliers de membres venus de tout le pays et de savoir qu’ils peuvent compter sur l’appui indéfectible du SCFP pour obtenir une entente équitable avec leur employeur.
  

6.        Le Forum sur l’égalité de lundi soir a aussi connu un vif succès, grâce aux témoignages individuels de membres du SCFP qui ont fait part de leur expérience de manière émouvante et puissante.

Les membres du SCFP adorent entendre les récits de leurs collègues et le Forum de cette année a offert une série de moments d’enseignement, des moments qui ont beaucoup touché la foule record qui participait à l’activité.
  

7.        La création du nouveau Conseil national des secteurs du SCFP a été une décision historique. Pour la première fois en 50 ans, la possibilité pour nos secteurs de tenir des rassemblements de qualité deviendra un élément permanent de notre syndicat national. Compte tenu des attaques dont nous sommes la cible dans tous les secteurs, cette décision s’imposait.
  

8.        Une série d’invités spéciaux de différents horizons, tant syndicaux que politiques, ont pris la parole devant les délégués, dont Tom Mulcair, chef du NPD fédéral, Ken Georgetti, président du CTC, et Rosa Pavanelli, secrétaire générale de l’Internationale des services publics (ISP).

Nous avons aussi eu la chance d’accueillir les dirigeants nationaux des Métallos, d’Unifor et de l’Alliance de la fonction publique du Canada à notre congrès, ainsi que plusieurs invités internationaux : Ferdinand Gaite, président national de la Confederation for Unity, Recognition and Advancement of Government Employees (COURAGE) des Philippines; Lorraine Baitsiwe et Moses Miya, respectivement vice-présidente et secrétaire général adjoint du South African Municipal Workers Union (SAMWU); Maureen Le Marinel, présidente de UNISON, notre syndicat affilié au Royaume-Uni; et Maria Luisa Regalado, coordonnatrice générale du CODEMUH – un collectif de femmes honduriennes.


9.        Les membres de la base ont discuté d’un éventail d’enjeux pendant la semaine et, fait remarquable, un nombre sans précédent d’entre eux prenaient la parole au micro pour la première fois; nous pouvons en déduire qu’il y a dans notre syndicat de grands leaders, présents et futurs, dont la sagesse collective a permis d’adopter un programme substantiel et progressiste pour les deux prochaines années. En plus des 38 résolutions qui s’ajoutent aux politiques du SCFP, les délégués ont discuté d’un document d’orientation stratégique qu’ils ont modifié puis adopté. Il engage le syndicat à s’ouvrir à tous ses membres grâce au projet « Ensemble » et à renforcer notre capacité à résister aux attaques lancées contre notre droit à négocier librement et à défendre l’intérêt des travailleurs.   


10.     Citations de la semaine :

« Est-ce qu’on peut aimer un syndicat? »  (Stephen Lewis)

« Confrère président, je suis Barry O’Neill, et c’est la dernière fois que je prends la parole. »


Pour tout savoir sur le congrès et pour voir d’excellentes photos et vidéos, consultez scfp50.ca.

Merci à tous ceux et celles qui ont rendu cette semaine si spéciale. Maintenant, nous devons commencer à mettre en œuvre le programme que nous avons adopté et à riposter à toutes les forces qui veulent contester et détruire les gains réalisés pendant nos 50 premières années.

À l’aube des 50 années qui viennent, n’oublions jamais les dirigeants et les militants qui ont bâti notre syndicat et soyons déterminés à être tout aussi efficaces en pensant à nos futurs membres qui veulent que nous réussissions.

Veuillez accepter, consœurs et confrères, nos salutations solidaires.

  

Le président national,                                            Le secrétaire-trésorier national,

PAUL MOIST                                                            CHARLES FLEURY