Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.
CORNWALL (Ontario)

– Les cols blancs de la Ville de Cornwall seront en position de grève légale ou de lock-out à 00 h 01, le 17 juin, après le refus des négociateurs patronaux de reculer dans leurs demandes de concessions, d’alerter le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP).

« Il semble que la direction municipale veut forcer nos membres à débrayer », de dire Bob Manny, conseiller syndical du SCFP. « Elle présente une longue liste de concessions et de réductions, demandant un contrat de cinq ans, et refusant de négocier avec nous sur des questions de fond. Essentiellement, ce qu’elle veut, c’est de piller notre convention collective. »

La section locale 3251 du SCFP représente 125 cols blancs, y compris des travailleuses et travailleurs sociaux, des travailleuses et travailleurs de la station d’épuration des eaux et d’autres cols blancs. « L’aide sociale et l’eau potable sont essentielles pour la santé et la viabilité de notre collectivité, de dire M. Manny. Les résidentes et résidents devraient être furieux contre la direction de la ville pour avoir mis ces services en danger. » Les négociateurs de la ville ont demandé un rapport recommandant de ne pas instituer de commission de conciliation pour commencer le compte à rebours vers la date limite de la grève ou du lock-out du 17 juin. Les pourparlers de médiation sont prévus pour le 9 juin.

« La direction a également demandé un rapport recommandant de ne pas instituer de commission de conciliation pour les ambulancières et ambulanciers paramédicaux, sans entente sur les services essentiels en place pour assurer la sécurité des résidentes et des résidents, de dire M. Manny. L’intention de la direction semble être de nous acculer au mur. » Aucune date n’a été arrêtée pour un délai de grève pour les ambulancières et ambulanciers paramédicaux, puisque le SCFP examine des options légales, y compris la possibilité d’aller en arbitrage pour conclure une convention collective sans avoir recours à une grève par les 80 ambulancières et ambulanciers paramédicaux de Cornwall.

« Nous exhortons les résidentes et résidents à communiquer avec le maire Phil Poirier et les conseillères et conseillers municipaux pour leur rappeler que les élections municipales de novembre arrivent à grands pas, de dire Bob Manny. Il est temps pour eux de s’impliquer et d’éviter une grève avant qu’il ne soit trop tard. »

-30-

Pour obtenir des renseignements supplémentaires, veuillez communiquer avec :

Bob Manny, Conseiller syndical du SCFP, 613 933-5515

Robert Lamoureux, Communications SCFP, 416 292-3999

SEPB 491/gpb