Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

par Corina Crawley et Blair Redlin (personnel de la recherche du SCFP)

Environ 20 000 citoyens ont déferlé dans les rues de Mexico jeudi pour défendre l’eau publique et protester contre sa privatisation.

Organisée par la coalition mexicaine C.O.M.D.A.(Coalition mexicaine pour la défense du droit à l’eau), la manifestation colorée a permis de dire haut et fort que l’eau est un droit fondamental. Des protestataires de tout le pays et d’ailleurs dans le monde se sont rendus jusqu›à la capitale pour participer à la marche. Des Mexicains de collectivités autochtones et rurales étaient présents en grand nombre à l’activité et très visibles.

La marche s’est mise en branle au Monument de l’indépendance, au Paseo de Reforma, et il a fallu plusieurs heures pour se rendre au site du 4e Forum mondial de l’eau, près de sept kilomètres plus loin.

Les délégués du SCFP brandissaient fièrement leurs drapeaux « Le SCFP au cœur de l’action » en marchant avec d’autres syndicalistes du monde entier, regroupés derrière la bannière de l’Internationale des services publics (ISP). Des participants de diverses organisations mondiales, comme Développement et Paix, les Amis de la Terre, le Projet Planète bleue et l’ISP, ont défilé en tant que contingent international uni.

La marche a été pacifique, bien que les manifestants aient été accueillis par une force policière extrêmement importante lorsqu’ils se sont approchés du site du 4e Forum mondial de l’eau. La manifestation s’est alors arrêtée pour écouter différentes personnalités condamner la privatisation de l’eau et insister sur l’importance d’une eau publique de qualité pour tous.

Plus tôt dans la journée, les délégués du SCFP s›étaient joints à des Canadiens d’autres organisations pour planifier une réunion qui aura lieu samedi avec des représentants de la délégation du gouvernement canadien au Forum mondial de l’eau.