Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

OTTAWA (Ontario) – Le syndicat représentant les travailleurs sociaux et le personnel de counselling à Family Services à la Famille d’Ottawa ont demandé l’aide d’un conciliateur du ministère du Travail de l’Ontario, suite à l’échec en début de semaine de négociations entre la direction et la section locale 3661 du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP).

« Nous luttons pour des questions de base comme les ajustements en fonction du coût de la vie et les inégalités salariales », a déclaré Mert McDonald, conseiller syndical du SCFP. « Certains problèmes datent de près de dix ans – il est grand temps que la direction apportent des solutions qui vont éliminer les inégalités et aider nos membres à composer avec des taux d’inflation qui ne cessent d’augmenter. »

Le SCFP représente 50 travailleurs sociaux et membres du personnel de counselling, offrant des services sociaux, des services de counselling et des programmes aux familles et à des clients de la région d’Ottawa. Ils travaillent sans contrat depuis le mois de juin, 2005.

«Nous aimerions conclure une entente à la table des négociations, sans interrompre nos services, mais nous sommes frustrés par le manque de progrès dans les pourparlers, jusqu’à date », a déclaré M. McDonald.

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec:

Mert McDonald, Conseiller syndical du SCFP, 613-237-0115

Robert Lamoureux, Service de communications du SCFP, 416-292-3999