Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Quel chef de parti travaillera le plus fort à protéger vos besoins quotidiens comme famille canadienne ordinaire ? Regardez les débats électoraux et décidez vous-mêmes.

Les débats seront télévisés ce soir et demain soir, en direct de Montréal. Le débat en anglais a lieu ce soir, le lundi 9 janvier, et le débat en français aura lieu demain, le mardi 10 janvier. Tous deux commencent à 20 h, HNE.

Les débats fourniront aux membres du SCFP une excellente occasion de décider qui est le candidat qui défend le mieux la responsabilisation, la consolidation des services publics et l’amélioration des conditions de travail.

Lorsque vous regarderez ou écouterez les débats, pensez aux questions suivantes :

  • Quel leader répond le mieux aux préoccupations des travailleurs, comme la protection des régimes de retraite et la création d’emplois à plein temps, bien payés et qui offrent de bons avantages sociaux ?
  • Quel leader défendra et renforcera nos services publics ?
  • Les candidats ont-ils tenu compte des enjeux que le SCFP et vous-mêmes, à titre de travailleur canadien, défendez ?
  • La question de la privatisation de nos soins de santé a-t-elle été correctement abordée ?
  • Quel leader a les meilleures choses à dire sur notre système de santé ?
  • Croyez-vous que le dossier des garderies ait été suffisamment discuté ?
  • Quel leader vous a le plus impressionné en général ?

Information de base et questions pour le téléspectateur avisé :

Santé

La privatisation menace notre système de santé. Des années de privatisation ont mené à la croissance des cliniques et des établissements de soins de longue durée à but lucratif. Le système de santé doit s’élargir pour inclure un programme national d’assurance-médicaments, des soins de longue durée et des soins à domicile.

Q. Les candidats ont-ils dit ce qu’il fallait sur les soins de santé publics ?

Cités et villes

Les services publics et l’infrastructure de nos cités et villes ont fait l’objet de discussions pendant les élections. Les routes, les égouts, la collecte des ordures, le traitement des eaux usées et le transport en commun font tous partie de l’infrastructure. Certains candidats ont discuté d’infrastructure municipale et de services municipaux locaux, des services qui rendent nos collectivités plus fortes, plus saines et plus respectueuses de l’environnement.

Q. Les candidats ont-ils dit ce qu’il fallait sur l’infrastructure publique municipale et sur les services municipaux locaux ?

Femmes

Parce qu’une majorité de membres du SCFP sont des femmes, notre syndicat s’intéresse particulièrement à l’avancement de l’égalité, de la santé et du bien-être économique des femmes. Certains candidats n’ont à peu près pas parlé des enjeux propres aux femmes. Entre autres, les femmes veulent un gouvernement qui est en faveur de l’expansion des services publics pour mettre fin à la pauvreté des femmes et des familles.

Q. Les candidats ont-ils dit ce qu’il fallait sur les enjeux d’importance pour les femmes ?

Enfants

Les Canadiens ont besoin de garderies publiques et responsables, réglementées, à coût abordable et sans but lucratif.

Q. Les candidats ont-ils dit ce qu’il fallait sur un système de garderies public ?

Autres enjeux à surveiller :

Privatisation

Nous savons que les partenariats public-privé (PPP) nuisent aux services publics. Cette forme de privatisation réduit ou élimine carrément les services publics, fait disparaître de bons emplois de l’économie et garantit que nos impôts serviront à gonfler les profits d’entreprises privées.

Q. Les candidats ont-ils dit ce qu’il fallait sur la privatisation ?
Q. Les candidats ont-ils appuyé le renforcement des institutions et des services publics ou favorisent-ils la privatisation ?

Emplois et régimes de retraite

De bons emplois à plein temps, qui paient bien et offrent de bons avantages sociaux, régimes de retraite et conditions de travail sont une préoccupation majeure pour les travailleurs canadiens. Mais de plus en plus, les emplois qui sont créés ne sont pas à temps plein et n’offrent que peu ou pas d’avantages sociaux. Les régimes de retraite sont attaqués de tous les côtés.

Q. Les candidats ont-ils dit ce qu’il fallait sur la création de meilleurs emplois et de meilleures conditions de travail ?
Q. Les candidats se sont-ils engagés à protéger les régimes de retraite contre les reculs ou le pillage en cas de faillite d’une entreprise ?

Surplus budgétaires

Les Canadiens veulent des améliorations aux programmes sociaux. Les libéraux ont amassé d’immenses surplus budgétaires. Certains candidats ont promis une forme ou une autre de baisses d’impôts et d’autres ont préconisé l’investissement dans les services publics et les programmes sociaux.

Q. Les candidats ont-ils dit ce qu’il fallait sur la façon dont les surplus devraient être dépensés ?