Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.
Sept-Îles, le vendredi 2 décembre 2005

– Les 66 cols bleus à l’emploi de la Ville de Sept-Îles auront une nouvelle convention collective. Réunis en assemblée générale mercredi soir, les employés municipaux ont entériné à 84 % l’hypothèse de règlement soumise. Le conseil de Ville a également accepté cette même hypothèse hier midi. La signature de la nouvelle convention aura vraisemblablement lieu d’ici Noël.

Les grandes lignes de l’entente

Le nouveau contrat des cols bleus prévoit les augmentations de salaire suivantes : 2,5 % au 1er octobre 2003, 2 % au 1er octobre 2004, 2,5 % au 1er octobre 2005 et 1 % de relativité salariale, 2,5 % au 1er octobre 2006, 2,5 % au 1er octobre 2007. Le contrat prévoit aussi la majoration de différentes primes, une modification relative à la définition du salaire cotisable dans le cadre du régime de retraite (à prestations déterminées), l’ajout d’une clause banquier et d’une clause sur partage des surplus au régime.

D’autre part, la Ville s’engage à mettre sur pied un comité d›évaluation des emplois dès 2006.

Rappelons que les négociations pour en arriver à cette entente avaient commencé en février 2005 et qu’elles se sont terminées en présence d’un conciliateur.

Le SCFP

Le SCFP représente environ 70 % de l’ensemble des employés municipaux au Québec. En plus du secteur municipal, le SCFP est présent dans 10 autres secteurs d’activités au Québec, entre autres, la santé et les services sociaux, l’éducation, les transports urbain et aérien, l’hydroélectricité, les sociétés d’État et organismes publics québécois et les communications. Comptant au total près de 100 000 membres au Québec, il est le plus important syndicat affilié de la FTQ.

Ce communiqué et d’autres infos sur le site www.scfp.qc.ca

SOURCE : SYNDICAT CANADIEN DE LA FONCTION PUBLIQUE (FTQ)