Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Deux importants hôpitaux qui devaient être construits en PPP à Montréal ne le seront plus. Monique Jérôme-Forget, présidente du Conseil du Trésor du Québec, a annoncé l’étonnante nouvelle à la mi-mai, en faisant le point sur les progrès réalisés au Québec en matière de PPP.

Deux autoroutes, un centre culturel et des parcs doivent toujours être réalisés en PPP, mais les deux hôpitaux – jadis des projets vedettes du gouvernement Charest – ne font plus partie de la liste. Les hôpitaux s’ajoutent aux prisons en PPP sur la liste des services publics que les libéraux provinciaux ont refusé de privatiser.

Mais il n’est pas certain que les deux hôpitaux resteront publics. Un porte-parole du ministère provincial de la Santé a fait savoir aux médias que le nouveau directeur qui supervisera la réalisation des hôpitaux « pourrait décider d’inclure des éléments de [PPP] » dans les projets.