Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Le week-end dernier, les membres et le personnel du SCFP ont participé à une réunion historique. En effet, le syndicat a fondé son tout premier Comité national daction politique, ou CAP.

Le congrès de 2003 avait confié au CAP le mandat de coordonner les activités politiques entreprises au syndicat, en accordant une attention toute spéciale aux enjeux fédéraux qui ont un impact sur la vie des membres du SCFP. La résolution énonçait en outre que le mandat du comité devait inclure non seulement la politique partisane, mais aussi la mobilisation des membres pour les inciter à agir, au sein de leurs collectivités, dans les dossiers fédéraux.

Le Comité est formé de membres ainsi que de femmes et hommes politiques liés aux nombreux secteurs du SCFP et de toutes les régions du pays. Carla Smith, présidente de la section locale 974 du SCFP et secrétaire de la division de la Saskatchewan, assume la co-présidence du Comité.

Mme Smith a été ébranlée lorsquelle a constaté encore une fois lampleur des compressions fédérales et la mesure dans laquelle les luttes locales et provinciales ont été touchées par les réductions, les transferts de responsabilités et le sabrage mis en uvre par le gouvernement fédéral.

« Que ce soit dans le secteur de la santé, des municipalités ou des conseils scolaires, tous nos services publics sont interreliés, a fait remarquer Mme Smith. Nous devons connecter la situation locale à ce qui se passe au niveau fédéral. Nous devons avoir une perspective globale. »

Carla Smith a été impressionnée par le grand nombre de régions qui comptent déjà des comités daction politique efficaces.

Comme prévu, la réunion du week-end a porté sur la définition du mandat et de la portée du Comité. Le CAP a souligné quil travaillerait avec les autres comités nationaux afin de maximiser son efficacité.

Le plan daction élaboré dans le cadre de cette première réunion prévoit que les membres entreprendront immédiatement un travail de lobbying local dans leurs provinces respectives, élaboreront une stratégie de communication pour les congrès des divisions et convoqueront la prochaine réunion du Comité qui coïncidera avec le congrès du Nouveau Parti démocratique fédéral, en juillet 2005. Le CAP sinspirera du thème de la grande « Campagne pour fortifier nos collectivités » dans ses activités et pourra compter sur le bureau national pour lélaboration de nouveaux outils de travail sur le terrain.

Puisque la majeure partie de lactivité politique a lieu entre les élections, le Comité a reconnu que le plus grand défi consistait sans doute à élaborer des stratégies qui permettront aux collectivités locales de faire campagne efficacement pour les priorités fédérales du SCFP les garderies, la santé et le nouveau pacte pour les villes. Il faudra trouver des façons dadapter les campagnes sur les enjeux fédéraux aux intérêts des collectivités, au niveau local.

Bien sûr, les membres et les sections locales du SCFP font constamment du lobbying politique et du travail de coalition. Lobjectif du Comité est de miser sur les compétences et la vision du SCFP tout en profitant pleinement de notre présence sans pareille dans les collectivités.

Après tout, le SCFP est le syndicat des collectivités.