Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Le SCFP se joint aux travailleuses et travailleurs de garderies, aux parents et aux enfants pour accueillir Ken Dryden et les ministres provinciaux

OTTAWA Le Canada passera du bigarr lexcellence si tous les paliers de gouvernement travaillent ensemble 0063re0072 le systm0065 de garderies publiques sans but lucratif que veulent et que mr0069tent les Canadiennes et les Canadiens, selon Paul Moist, prs0069dent national du SCFP.

M. Moist a m0069s ce commentaire au moment o 0069006c0020accueillait le ministre Dryden, en compagnie de travailleuses et travailleurs de garderies, de parents et denfants, ce matin. M. Dryden amora0069t sa rencontre dune journe0020avec les ministres provinciaux du dv0065loppement social pour discuter du programme de garderies.

Nous espr006fns que tous les paliers de gouvernement travailleront ensemble 006fffrir 006ca population canadienne ce quelle demande depuis si longtemps, a soulign 004d. Moist. La meilleure fao006e dassurer un programme de qualit 0065st de veiller 0063e que le nouveau programme soit public et sans but lucratif.

Paul Moist a fait allusion au rapport sur les services de garde denfants publi 0064ernir0065ment par lOrganisation de coopr0061tion et de dv0065loppement c006fnomique (OCDE) qui souligne, entre autres, que les pays qui ru0073sissent le mieux sont ceux qui ont mis en place des systm0065s publics. Le rapport incite le Canada 0072enoncer 0073a mosaq0075e de programmes.

M. Moist a affirm 0071uil fallait impr0061tivement adopter et faire appliquer une entente fdrale-provinciale-territoriale.

Nous voulons que les gouvernements, au sortir de leur rencontre daujourdhui, se soient fermement engags0020 006eg006fcier une entente applicable, a souhait 0050aul Moist. Largent promis par le gouvernement fdral doit t0072e assorti de conditions qui assureront un bon dp0061rt au nouveau programme pancanadien. Nous ne pouvons pas nous permettre de minimiser limportance de cet aspect.

Le SCFP invite le gouvernement fdral 006aouer un rl00650020actif dans la conclusion dune entente provinciale-territoriale sur une approche fondamentalement nouvelle, a ajout 004d. Moist.

Tous les jeunes enfants, peu importe le revenu de leurs parents, doivent avoir accs0020 0064es services dd0075cation de la petite enfance, tout comme ils ont droit 006cd0075cation lorsquils sont plus gs, a conclu Paul Moist. Ld0075cation de la petite enfance doit t0072e offerte sans but lucratif, et son financement et sa rg006cementation publics. Les programmes doivent t0072e ouverts 0074ous les enfants, incluant ceux qui ont des besoins spc0069aux.

Paul Moist commentera plus tard les conclusions de la rencontre des ministres du dv0065loppement social. Le SCFP reprs0065nte plus de 5 000 travailleuses et travailleurs des garderies et df0065nd depuis longtemps un systm0065 public national de garde denfants.

 -30-

Contact :
Paul Moist, prs0069dent national du SCFP, cell. (613) 558-2873;
Claude Gnreux, secrt0061ire-trs006frier national du SCFP (porte-parole francophone), cell. (613) 794-8395;
David Robbins, communications du SCFP, cell. (613) 878-1431