Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Toronto Contrl00650072 les maladies infectieuses dans nos hp00690074aux, ce nest pas comme nettoyer une chambre dht0065006c. Et en laissant entendre que les emplois des travailleuses et travailleurs de soutien des hp00690074aux peuvent t0072e sous-traits002c le ministre de la Sant 0047eorge Smitherman minimise et rabaisse limportant travail effectu 0070ar le personnel de soutien des hp00690074aux en matir0065 de contrl00650020de la contagion , affirme Michael Hurley, prs0069dent du Conseil des syndicats dhp00690074aux de lOntario (CSHO-SCFP).

Le CSHO reprs0065nte plus de 30 000 travailleuses et travailleurs de soutien qui fournissent des services essentiels dans les hp00690074aux de lOntario, notamment les soins infirmiers, lentretien mn0061ger et les services alimentaires. Il est v0069dent que lorsque le ministre demande aux hp00690074aux de faire des c006fnomies , il leur suggr0065 en fait de piger dans les salaires des travailleuses et travailleurs les moins bien pays0020du rs0065au hospitalier, selon M. Hurley, qui amorce demain des ng006fciations avec lAssociation des hp00690074aux de lOntario (AHO) au nom des membres du SCFP dans le secteur hospitalier.

Quatre-vingt-cinq pour cent du personnel de soutien des hp00690074aux sont des femmes. Beaucoup appartiennent 0064es minorits0020visibles. Avec ses tactiques dintimidation, le ministre cible des personnes qui font un travail dangereux 0074itre de membres de lq0075ipe clinique de nos hp00690074aux , prc0069se Michael Hurley, qui rappelle de plus que lanne0020dernir0065, pendant la crise du SRAS, nos travailleuses et travailleurs de soutien se sont comports0020comme des hr006fs. Cette anne002c le ministre est prt0020 0073ous-traiter leur travail et 006ces jeter dans la misr0065, pendant quil se gagne les bonnes grc0065s des md0065cins en leur offrant une augmentation de salaire de 24 pour cent , dp006core M. Hurley.

En C.-B, o 006c00650020gouvernement Campbell a pit0069n 006ces conventions collectives des travailleuses et travailleurs dhp00690074aux, fait perdre leur emploi 0038 000 dentre eux et sabr 0064ans les salaires offerts dans ce secteur, la sous-traitance des services na donn 006cieu 0061ucune c006fnomie, constate Michael Hurley. Lexpr0069ence de la Colombie-Britannique montre que la sous-traitance des services de buanderie cot006500200070lus cher et que le linge revient mouill 0065t souill.0020

Les entrepreneurs privs0020rognent aussi dans les fournitures comme les gants de caoutchouc nc0065ssaires au contrl00650020de linfection. Cest ce que propose le ministre Smitherman pour les malades et les plus vulnr0061bles en Ontario. Cest la recette du ds0061stre. Le SRAS a clairement montr tout le monde sauf, apparemment, 006eotre actuel ministre de la Sant,0020que le nettoyage dans les hp00690074aux est un travail qui exige des compt0065nces particulir0065s et qui est trs0020dangereux. Les personnes qui soccupent du nettoyage dans les hp00690074aux sont aux prises avec de nombreux organismes contagieux et il ne faut jamais minimiser limportance de leur travail , ajoute Michael Hurley.

-30-

Pour information :
Michael Hurley Prs0069dent, CSHO (416) 884-0770
Stella Yeadon Communications du SCFP (416) 578-8774