Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

OTTAWA Le Syndicat canadien de la fonction publique accueille favorablement lannonce faite hier 006ca confr0065nce des premiers ministres sur les soins de sant 0064e la dc0069sion du gouvernement fdral dinjecter 700 millions supplm0065ntaires dans le financement des soins de sant 0061ux Autochtones.

Quelque 100 millions de ce montant seront affects0020 006ca formation. Le SCFP a fait figure de pionnier en matir0065 dententes de partenariat qui promeuvent la formation de travailleurs et de travailleuses autochtones et leur intg0072ation dans le secteur des soins de sant,0020daffirmer le prs0069dent national du SCFP, Paul Moist. Nous anticipons avec enthousiasme la possibilit 0064e contribuer notre expr0069ence et nos ide0073 0063et effort de premier plan.

Moist faisait ainsi rfrence 0064es efforts du SCFP, notamment en Saskatchewan, pour t0061blir des partenariats avec les collectivits0020autochtones afin dencourager activement leurs membres de poursuivre une carrir0065 en soins de sant.000d

Les ententes de partenariat produisent de bons rs0075ltats selon Tom Graham, prs0069dent du SCFP en Saskatchewan, surtout dans le secteur des soins de sant 006f 006c00610020premir0065 entente du genre a t conclue il y a quatre ans.

Nous constatons un nombre de plus en plus l0065v 0064e travailleurs et de travailleuses autochtones qui uvrent dans le secteur de la sant,0020de dire Graham. Cest important puisquil sagit dun secteur fortement syndiqu 0071ui offre de bons salaires, de bons avantages sociaux et de bonnes possibilits0020davancement.

Graham a ajout 0071ue le SCFP est fier de participer 0064es programmes qui cre006et une main-duvre reprs0065ntative . son avis, une telle main-duvre permet aux travailleurs et aux travailleuses autochtones de mobiliser leur propre expertise et leurs propres ressources afin daml0069orer la sant 0064es collectivits0020autochtones.

Le SCFP reprs0065nte 140 000 travailleurs et travailleuses de la sant 0071ui jouent un rl00650020de premier plan dans la prestation de soins de sant 0070ublics de qualit 0061ux Canadiens et aux Canadiennes. Comptant plus de 500 000 membres, le SCFP lutte pour le maintien des services publics et la fortification des collectivits0020dun bout 006cautre du Canada.

 -30-

Pour information :
Catherine Louli, cell. (613) 851-0547; communications du SCFP
David Robbins, cell. (613) 878-1431; communications du SCFP