Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Notre conflit avec IWA-Canada et le Congrs0020du travail du Canada (CTC) nest toujours pas rg006c.000d

Pour rc0061pituler, disons quil a t bien dm006fntr 0071ue la loi 29 du gouvernement Campbell de la Colombie-Britannique a eu pour effet dl0069miner les droits du successeur, ainsi que les dispositions protg0065ant les travailleuses et travailleurs contre la sous-traitance. Avec cette attaque lg0069slative, le gouvernement a commenc sous-traiter le travail du personnel de soutien.

Trois entreprises (Sodexho, Aramark et Compass) ont commenc approcher des syndicats pour les convaincre de signer des ententes de partenariats (ou ententes volontaires) pour reprs0065nter le personnel des sous-traitants. Le BCGEU et les TUAC ont refus.0020Mais IWA-Canada a accept.0020Sa plus grande section locale de Colombie-Britannique a sign 0064es ententes qui rd0075isent les salaires de moiti,0020l0069minent les rg0069mes de retraite et diminuent les avantages sociaux. Ces ententes sont impose0073 aux travailleuses et travailleurs qui cherchent du travail auprs0020des sous-traitants.

Le SCFP soutenait que ces prt0065ndues ententes de partenariat t0061ient contraires aux statuts du CTC, et un arbitre indp0065ndant nomm 0070ar le CTC nous a donn 0072aison.

Le SCFP a demand 0071ue lIWA se retire de toutes ces ententes, 0064f0061ut de quoi nous demanderions limposition de sanctions de niveau 3 contre IWA-Canada. Le Comit 0065xc0075tif du CTC a rejet 0063ette motion.

Une motion substitut (que le SCFP na pas appuye0029 a plutt0020t 0061dopte002e Elle visait r0069ger une clt00750072e autour des contrats accords0020avant la dc0069sion de larbitre du CTC. Depuis la ru006eion de lexc0075tif du CTC de novembre 2003, IWA-Canada ne sest pas conform cette rs006flution. Les questions litigieuses nont donc pas t rg006ce0073.

Il vaut la peine de souligner certains points importants dans ce conflit :

  • Jusqu 006daintenant, nous avons perdu prs0020de 5 000 emplois et ce travail (effectu 0073urtout par des femmes) a t dv0061lu.0020Les salaires ont t rd0075its de moiti 0065t les rg0069mes de retraite l0069mins002e En tant que syndicat, nous devons mobiliser lappui, tant 006cintr0069eur qu 006cextr0069eur du SCFP, contre la privatisation impose0020par le gouvernement de la C.-B. et ll0069mination de droits syndicaux fondamentaux.

  • Il est presque impossible pour nous de lutter en mm0065 temps contre un gouvernement de droite, contre des entreprises mondiales et contre un affili 0064u CTC.

  • Les statuts et la structure du CTC ne prv006fient aucun moyen efficace pour faire face 0075ne situation o 0075006e0020affili 0065ntreprend des activits0020qui divisent notre mouvement.

  • Nous jouissons dun appui extraordinaire chez les fdrations du travail, les conseils du travail et les militantes et militants syndicaux de la base.

  • Nous devons continuer de faire pression sur le CTC pour quil prenne les mesures qui simposent contre IWA-Canada et oblige le syndicat 0073e retirer des prt0065ndues ententes de partenariat .