Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

TORONTO Les travailleuses et travailleurs de premir0065 ligne des organisations daide 006cenfance dans tout lOntario disent quil est temps que le gouvernement libr0061l nettoie le dgt laiss 0070ar ladministration conservatrice prcdente en ce qui a trait au financement de la Socit daide 006cenfance (SAE).

Malgr 0064es changements faits 006ca structure du financement provincial des SAE, il existe toujours des lacunes sr0069euses dans cinq secteurs : les services aux enfants placs002c les salaires, la charge de travail, les cot007300200064e dp006cacement et de la technologie de l information. Le manque 0067agner persistant a des rp0065rcussions directes sur les services que le personnel de premir0065 ligne peut fournir aux enfants.

Les travailleuses et travailleurs disent que de terribles problm0065s de charge de travail nont toujours pas t rg006cs0020et quils trouvent quil est de plus en plus difficile daider les enfants vulnr0061bles. Le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) et le Syndicat des employe0073 et employs0020de la fonction publique de lOntario (SEFPO) ont avis 006ce ministr0065 du Travail, aujourdhui, de leur intention de rg006cer ces problm0065s au moyen de la ng006fciation coordonne002e

Ce jour mm0065, les deux syndicats ont dp006fs 0075n avis de ng006fciation pour 14 units0020de la SAE dans tout lOntario. Les principaux enjeux des ng006fciations incluent la charge de travail, le kilomt0072age, la responsabilit 0065t les avantages.

Les travailleuses et travailleurs disent passer entre 70 et 75 pour cent de leur temps 0064es tc0068es administratives, un problm0065 quelles et ils veulent rs006fudre au moyen de la ng006fciation.

Le nouveau gouvernement libr0061l a lobligation dallouer un financement adq0075at pour laide 006cenfance , de dire le prs0069dent du SCFP-Ontario Sid Ryan. Pendant la campagne l0065ctorale, ils ont promis que le financement serait une priorit.0020 Sils nagissent pas maintenant, le systm0065 ne se conformera jamais aux recommandations faites 006ca suite dune enqut0065 provinciale qui soulignait quil doit y avoir plus de personnel de premir0065 ligne embauch 0070our sassurer que les enfants 0072isque de ng006cigence ou dabus ne soient pas oublis002e

Le SEFPO et le SCFP sont daccord avec les commentaires du groupe patronal, lAssociation des socits daide 006cenfance de lOntario (ASAEO), selon lesquels le financement gouvernemental actuel ne suffit pas pour rp006fndre aux demandes accrues faites au personnel en raison de la rf006frme de la protection de lenfance tant attendue.

Les conservateurs avaient prv0075 revoir leur formule de financement aprs0020trois ans; v0069demment, la promesse na pas t respecte0020, de dire la prs0069dente du SEFPO Leah Casselman. Les libr0061ux ont t l0075s sur une plate-forme du changement. Nous espr006fns que nous pourrons travailler avec eux pour nettoyer le dgt des conservateurs.

Le SCFP et le SEFPO reprs0065ntent tous deux des milliers de personnes 006cemploi des 52 Socits daide 006cenfance dans tout lOntario, rp006fndant 0070rs0020de 250 000 appels par anne0020et venant en aide 0071uelque 18 000 enfants placs002e

Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec :
Sid Ryan, Prs0069dent, SCFP-Ontario, (416) 578-8774
Leah Casselman, Prs0069dente, SEFPO, (416) 443-8888, poste 301
David Cox, Communications SEFPO, (416) 443-8888, poste 314
Stella Yeadon, Communications SCFP, (416) 578-8774

siepb 491:mp