Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Toronto Une douzaine de travailleuses et travailleurs dune organisation communautaire ont commenc occuper le refuge de lglise Unie Mt0072opolitaine (174, rue Church, angle Shuter) tt00200063e matin.

Les travailleuses et travailleurs qui en sont 006ceur troisim0065 semaine dune grv0065 amr0065 contre Central Neighbourhood House (qui exploite aussi le refuge), une organisation offrant divers services dans le centre-ville de Toronto, disent que lemployeur exploite les sans-abri qui rs0069dent dans lt0061blissement en leur donnant de largent pour faire lentretien mn0061ger et accomplir dautres tc0068es dentretien et les obligeant 0074raverser les piquets de grv0065 afin dobtenir un lit.

Le refuge reste ouvert malgr 006ce fait que tous les autres services de Central Neighbourhood House sont ferms002e

Ce qui se passe au refuge, cest de lexploitation pure et simple des sans-abri. Personne ne devrait t0072e oblig 0064e traverser une ligne de piquetage afin davoir un abri et un lit. Cest moralement erron.0020 Et il ne faudrait pas non plus utiliser les sans-abri comme personnel de remplacement. Mais cest exactement ce qui se passe parce que la direction leur donne une allocation pour faire le travail qui est habituellement fait par le personnel en grv0065.

Cest une situation dangereuse qui a cr des conflits et suscit 0064es tensions entre les grv0069stes et les rs0069dents, et qui a fait que des grv0069stes ont reu0020des coups de poing et des coups de pied. Cela doit cesser , de dire Kelly OSullivan, prs0069dente de la section locale 4308 du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), le syndicat qui reprs0065nte le personnel en grv0065 du refuge, des soins 0064omicile et de garderie.

Les 150 travailleuses et travailleurs qui ont un salaire de quelque 12 $ lheure, nont pas eu daugmentation depuis prs0020de dix ans et 80 pour cent dentre elles et eux nont aucun avantage. Cest la premir0065 fois en 90 ans que cette organisation communautaire est touche0020par une grv0065.

Un rassemblement pour appuyer les grv0069stes aura lieu aujourdhui, le mercredi 9 juillet 006didi, devant lglise Unie Mt0072opolitaine, 174, rue Church angle Shuter (le refuge t0061nt maintenant occup)002e Prendront la parole 0063ette occasion Cathy Crowe, du Toronto Disaster Relief Committee, et Brian OKeefe, secrt0061ire-trs006frier du SCFP-Ontario.

Hier, lors dune confr0065nce de presse 0051ueens Park, Mme OSullivan t0061it parmi les activistes de la lutte contre la pauvret 0065t les militantes et militants syndicaux qui ont demand 0061u gouvernement provincial une injection immd0069ate de 10 pour cent en argent dans les quatre secteurs sociaux, ainsi quune t0075de exhaustive de la manir0065 dont les services sont financs002e

Notre filet de sc0075rit 0073ociale seffiloche parce que les organisations communautaires sont largement sous-finance0073 par le gouvernement conservateur. Tout comme les sans-abri, les pauvres, les enfants et le personnel des organisations communautaires faiblement rm0075nrs, nous sommes celles et ceux qui sont le plus touchs0020par cela , de dire Mme OSullivan.

 -30-

Pour tout renseignement supplm0065ntaire, veuillez communiquer avec :
Kelly OSullivan, prs0069dente, section locale 4308 du SCFP, (416) 529-9015
Stella Yeadon, Communications SCFP, (416) 578-8774