Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Toronto - Cest complt0065ment farfelu et cest une mauvaise politique de sant 0070ublique pour les hp00690074aux de la grande rg0069on de Toronto daller de lavant avec des coupures de personnel, y compris le licenciement dinfirmir0065s et dinfirmiers de premir0065 ligne quand notre systm0065 de sant 0070ublique lutte contre une maladie infectieuse comme le SRAS , de dire Sid Ryan, prs0069dent ontarien du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP).

Ce jour mm0065, M. Ryan a demand 0061u ministre de la Sant 0064annuler les licenciements prv0075s au Lakeridge Health (sites dOshaswa et de Whitby) et de mettre un terme 0074out projet de compression de personnel prv0075 dans les hp00690074aux de la province.

Rc0065mment, 45 travailleuses et travailleurs de la sant 0064u Lakeridge Health (Whitby et Oshawa), dont au moins 25 infirmir0065s auxiliaires autorise0073, ont reu0020un avis de licenciement. Un groupe de dialyss0020du site de Whitby fait prs0065ntement lobjet dune enqut0065 pour le dp0069stage du SRAS; au Lakeridge, deux hommes ont t traits0020pour le SRAS.

Pour ce qui est des personnes qui ont reu0020un avis de licenciement, 14 sont des infirmir0065s de lHp00690074al de Whitby o 006f006e0020craint prs0065ntement une c006cosion possible du SRAS. Onze autres personnes sont des infirmir0065s de lurgence de lhp00690074al dOshawa, o 006c00650073 deux cas de SRAS ont tout dabord t traits002e

Jaimerais bien que le ministre de la Sant 0063esse de parler inutilement. Lui et son gouvernement narrt0065nt pas de dire quils veulent embaucher un plus grand nombre dinfirmir0065s et pourtant ils restent l regarder les hp00690074aux congd0069er les infirmir0065s et les autres travailleuses et travailleurs de la sant,0020une mesure qui aura des rp0065rcussions ng0061tives sur notre capacit 0064e lutter contre toute crise de maladie infectieuse.

Je dis 0054ony Clement quil ne peut avoir le beurre et largent du beurre. Ou bien vous t0065s engag assurer la sant 0065t la sc0075rit 0064e la population et des travailleuses et travailleurs en garantissant que nos hp00690074aux ont suffisamment de personnel de premir0065 ligne pour lutter contre le SRAS ou bien vous reconnaissez que votre gouvernement na aucunement lintention de fournir le financement adq0075at aux hp00690074aux publics pour la dotation en personnel et les services , daffirmer M. Ryan dont le syndicat reprs0065nte les infirmir0065s licencie0073.

Les hp00690074aux fonctionnent dj avec un personnel rd0075it au maximum. Les pn0075ries de personnel sont chose courante malgr 006ce fait que les auxiliaires infirmir0065s autorise0073 travaillent six jours consc0075tifs par semaine ou font des quarts de 12 heures. Pour combler les c0061rts, de nombreux hp00690074aux recourent 0064es agences dinfirmir0065s largement rm0075nres.

Le SRAS a rvl 0074outes les fissures dans notre systm0065 de sant 0070ublique qui rs0075ltent de la mauvaise politique des soins de sant 0064u gouvernement conservateur. Tout comme dans le cas de Walkerton, jespr0065 que lexamen public sur le SRAS conclura quil ny a pas assez de personnel de premir0065 ligne et dinfirmir0065s dans nos hp00690074aux et que le gouvernement est directement responsable en raison du sous-financement chronique des soins de sant , de conclure M. Ryan.

- 30

Pour tout renseignement supplm0065ntaire, veuillez communiquer avec :
Sid Ryan, prs0069dent, SCFP-Ontario, (416) 209-0066
Stella Yeadon, Communications SCFP, (416) 578-8774