Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Toronto - En gelant le salaire minimum, en l0069minant les contrl00650073 des loyers et en coupant dans le soutien du revenu des personnes qui en ont le plus besoin, les conservateurs ontariens, au pouvoir depuis huit ans, ont lanc 0075ne attaque concerte0020contre les pauvres de la province, de dire Sid Ryan, prs0069dent ontarien du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), lors dune confr0065nce de presse 0051ueens Park, aujourdhui.

M. Ryan sest joint aux activistes des groupes populaires et des groupes de justice sociale ainsi quau prs0069dent des Travailleuses et Travailleurs canadiens de lautomobile (TCA) Buzz Hargrove, pour souligner la journe0020daction provinciale de la coalition LOntario a besoin dune augmentation, le 5 juin. La coalition de lutte contre la pauvret 0076ise 0066aire pression sur le gouvernement pour quil augmente le salaire minimum ainsi que les taux de laide sociale.

Cest honteux et moralement erron 0064e voir que dans la province canadienne la plus riche, le gouvernement a volontairement marginalis 006ces pauvres et suscit 0075n sentiment de grande ing0061lit.000d

Des millions de gens en Ontario vivent sous le seuil de pauvret.0020 Certaines personnes sont des pauvres qui travaillent, gagnant le salaire minimum. Dautres sont des mr0065s cl0069bataires vivant sur laide sociale et qui, chaque mois, doivent choisir entre payer le loyer ou nourrir les enfants. Soumettre les gens 0075ne pauvret 0061bjecte est tout 0066ait dr0061isonnable , de dire Sid Ryan, qui a encourag 006ca population ontarienne 0076oter avec sa conscience lors des prochaines l0065ctions, 0063hasser les conservateurs et 0076oter pour un gouvernement qui augmentera le salaire minium, qui augmentera les taux de laide sociale et qui ne tournera pas le dos aux personnes qui sont le plus dans le besoin.

M. Ryan a soulign 0071ue depuis 2001, quand le gouvernement ontarien a sign 006centente sur le logement abordable avec le gouvernement fdral, pas une seule unit 0064e logement abordable na t construit en Ontario en vertu du programme. Et depuis ll0069mination des contrl00650073 des loyers, en 1998, les loyers ont augment 0064e 19 pour cent.

La pn0075rie de logements et la question des sans-abri ne sont pas simplement des problm0065s de la grande ville de Toronto, de dire M. Ryan.

O 006a00650020vis, 0044urham, 5 000 familles attendent un logement. Depuis que les conservateurs sont au pouvoir, seulement 175 units0020de logement subventionn 006fnt t construites dans la collectivit 0065t prs0020de 4 000 adultes et enfants ont utilis 006ces refuges durgence lanne0020dernir0065. Les enseignants et les organisations communautaires disent quil y a des centaines denfants qui vont 006cc006fle, tous les jours, la faim au ventre.

Rd0075ire la pauvret 0073ignifie investir dans des logements stables, abordables, augmenter lallocation aux locataires pour les prestataires de laide sociale et hausser immd0069atement le salaire minimum pour les pauvres qui travaillent, dajouter Sid Ryan.

- 30

Pour tout renseignement supplm0065ntaire, veuillez communiquer avec :
Sid Ryan, prs0069dent, SCFP-Ontario, (416) 209-0066
Stella Yeadon, Communications SCFP, (416) 578-8774 siepb491/EW