Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.
Le mardi 26 novembre prochain sera, 006didi, les travailleuses et travailleurs des soins de sant 0064e l’Hp00690074al Royal d’Ottawa simuleront l’exc0075tion prv0075e des 70 emplois de cet t0061blissement qui doivent t0072e coups0020entre le 16 janvier et le 16 mars 2003. Cet vnement aura lieu devant l’hp00690074al, sur l’avenue Carling. La distribution comprend la Grande Faucheuse, le juge responsable de la pendaison, le ministre de la Sant 0065t des Soins de longue dure0020(Tony Clement), la ministre des Services 006ca collectivit,0020 006ca famille et 006c’enfance (Brenda Elliott), et 70 emplois des soins de sant 0072eprs0065ntant 10 % du personnel de l’Hp00690074al Royal d’Ottawa.

» Il est consternant de voir que dans un environnement de soins de sant 006f 0069006c0020est de plus en plus difficile 0072ecruter des professionnels et 006ces garder, l’Hp00690074al Royal d’Ottawa licencie du personnel d’expr0069ence avec de nombreuses anne0073 de service 006c’hp00690074al , de dire Marlene Rivier, qui compte 20 ans d’expr0069ence 006c’hp00690074al et l’une des 16 membres du SEEFPO 0072ecevoir un avis de licenciement.

Les travailleuses et travailleurs syndiqus0020sont inquiets du fait que les 48 fermetures de lits associe0073 0063es licenciements auront un effet dv0061stateur sur les membres de notre collectivit 0073ouffrant de maladie mentale. Les travailleuses et travailleurs de l’Hp00690074al Royal d’Ottawa se demandent o 006500730074 le ri006evestissement dans la collectivit 0071ue la Commission de restructuration des services de sant 0028CRSS) avait promis et qui devait prcder les fermetures de lits? . Le rapport du SEEFPO publi 0072c0065mment sur l’c0068ec du systm0065 de sant 006dentale en Ontario, intitul 0052eality, Ontario’s Mental Health System isn’t working, dm006fntre de fao006e marquante que le gouvernement de l’Ontario et sa CRSS n’ont pas ru0073si 006civrer la marchandise en ce qui a trait aux promesses de rd0075ctions de cot0073002c0020de rf006frme de la sant 006dentale et de ri006evestissement dans la collectivit.0020 On a plutt00200064s0074abilis 006ce systm0065 de sant 006dentale!

Imaginez la ra0063tion du public si les malades du cancer devaient dormir dans la rue faute de pouvoir recevoir les soins de sant 0064ont ils ont besoin , de dire Marlene Rivier, prs0069dente de la section locale 479 du SEEFPO.

Pour tout renseignement supplm0065ntaire, veuillez communiquer avec Marlene Rivier, au (613) 828 2990 ou 006c’adresse aporter2990@rogers.com.


Un effort conjoint du SEEFPO, du SCFP et de l’AIIO