Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Le 30 octobre, des collectivits0020ontariennes ont clbr 006ca deuxim0065 Journe0020de reconnaissance des travailleuses et travailleurs de garderies.

Ottawa, on a rendu hommage au personnel de la garderie St. Luke’s en remettant des certificats de mr0069te et avec des tm006fignages sincr0065s de parents qui sont venus raconter comment le personnel de la garderie a aid 006ceurs enfants et leur famille. Les parents ont aussi insist 0073ur l’importance d’aml0069orer le financement des services de garde rg006cements0020pour l0069miner les listes d’attente.

Les parents qui travaillent et les gouvernements locaux comprennent l’importance de garderies de qualit,0020accessibles et rg006cemente0073. Partout en Ontario, les municipalits0020joignent leur voix 0063elles des parents, des travailleuses et travailleurs et des militantes et militants pour dire aux gouvernements fdral et provinciaux que l’augmentation du financement des services 006c’enfance doit t0072e une priorit.0020

Tous les jours, les travailleuses et travailleurs sont aux prises avec un systm0065 de garderies menac 0065t sous-financ 0064e fao006e chronique. Je sais par expr0069ence qu’ 004fttawa, les travailleuses et travailleurs des garderies doivent s’occuper d’un nombre croissant d’enfants en difficult 0065t que les listes d’attente s’allongent , dit Shellie Bird, travailleuse de garderie depuis 20 ans et membre de la section locale 2204 du SCFP.