Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.
NORTH BAY – Selon le syndicat qui reprs0065nte les travailleuses et travailleurs en grv0065 d’Hydro-North Bay, membres de la section locale 72 du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), les ng006fciations ont pris fin sur une note dramatique, ce jour mm0065, lorsque Hydro-North Bay a retir 0073on offre et a affirm 0071u’il n’y avait aucune raison de continuer 0064iscuter. Trente-cinq membres du service public sont en grv0065 depuis le 4 juillet.

L’employeur a dp006fs 0075ne offre ce matin, offre qui t0061it pire que celle qui nous a obligs0020 0064b0072ayer , de dire Ken Hull, prs0069dent de la section locale 72 du SCFP.

Na006emoins, nous avons rp006fndu afin d’amorcer un dialogue; c’est alors que l’employeur a laiss 0074omber, a retir 0073on offre et a arrt de ng006fcier.

Il est v0069dent que cet employeur n’a aucunement l’intention de rg006cer le conflit , de dire Jo-Ann Breton, conseillr0065 syndicale du SCFP. L’employeur n’a mm0065 pas discut 0064e l’enjeu principal que sont les prestations pour les personnes retraite0073 et il refuse mm0065 d’en discuter.

Nous aurions d 007300610076oir qu’il ne voulait pas mettre un terme 006ca grv0065; il continuait de former de nouveaux briseurs de grv0065 et cela signifie qu’il a l’intention de prolonger le conflit , d’ajouter M. Hull.

Nous sommes dus mais pas dc006furags002c de dire Mme Breton. Avec l’appui que nous avons reu0020de la collectivit,0020nous continuerons notre lutte et nous prions les rs0069dentes et rs0069dents de renverser la vapeur au conseil municipal.

La prochaine ru006eion du conseil aura lieu le lundi 26 aot002c0020 19 h 00, et le SCFP y sera pour parler aux reprs0065ntants l0075s.

Il est plus important que jamais pour la population de tlphoner au maire et aux membres du conseil municipal pour leur dire que ce sont eux les patrons, de dire M. Hull. En bout de ligne, ils sont responsables et ils ont le pouvoir d’intervenir et de mettre fin au conflit.

-30-

Pour tout renseignement supplm0065ntaire, veuillez communiquer avec :
Ken Hull, prs0069dent, section locale 72 du SCFP,
(705) 472-1054
Jo-Ann Breton, conseillr0065 syndicale du SCFP,
(705) 474-9765 ou (705) 363-8441 (tl002e cell.)
Robert Lamoureux, Communications SCFP,
(416) 292-3999