Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Les travailleuses et travailleurs de soutien du secteur de la sant 0064e l’ensemble du Manitoba se sont prononcs0020trs0020majoritairement en faveur de la grv0065, si nc0065ssaire, pour obtenir une nouvelle convention collective leur accordant des salaires acceptables.

Les 10 000 membres du SCFP dont le contrat de travail est c0068u depuis le 30 avril se sont aussi prononcs0020en faveur de la md0069ation pour aider 0066aire db006coquer deux points essentiels de cette ng006fciation : les salaires et l’argent nc0065ssaire pour complt0065r la normalisation de ces salaires. Prs0020de 90 % des votes t0061ient en faveur de la grv0065.

Nous avons accept 006ca md0069ation aprs0020que l’employeur ait propos 0075ne ridicule augmentation de 0,1 % de l’offre initiale. L’employeur refuse tout simplement de ng006fcier , affirme Marlene Tartsch, prs0069dente du conseil provincial des soins de sant 0064u SCFP.

L’employeur offre une augmentation de 7,2 % sur trois ans, alors que les membres du syndicat demandent des augmentations de 7 %, 6 % et 6 %, ce qu’ils trouvent justifi,0020compte tenu des reculs et des compressions imposs0020pendant des anne0073 par les conservateurs de Gary Filmon.

La majorit crasante exprime0020en faveur de la grv0065 indique clairement que nos membres en ont plus qu’assez du traitement injuste qui leur est rs0065rv,0020ajoute Marlene Tartsch. Ils veulent des augmentations de salaire suffisantes pour obtenir la parit 0061vec d’autres travailleuses et travailleurs du milieu de la sant 0065t sont prt0073 0064c006cencher la grv0065 pour obtenir une entente juste et q0075itable.

Dernir0065ment, la province a conclu une nouvelle entente avec les md0065cins et, en avril, les infirmir0065s et infirmiers ont accept 0075ne entente d’une dure0020de 30 mois assortie d’une augmentation de salaire de 20 %, ce qui cot006500720061 prs0020de 105 millions de dollars 006ca province. Le premier ministre Gary Doer dit pourtant qu’il sera trs0020difficile de combler l’c0061rt qui sp0061re les deux parties parce que la province ne dispose pas des ressources nc0065ssaires.

Marlene Tartsch dit que le salaire moyen des travailleuses et travailleurs du secteur de la sant tant de 13,50 $ l’heure, l’offre de l’employeur q0075ivaut 0075ne augmentation de 0,30 $ l’heure seulement.

Que feraient les md0065cins et les infirmir0065s et infirmiers si les membres du SCFP n’t0061ient pas l 0070our faire 006danger, nettoyer, nourrir et laver les malades, entretenir les diffr0065nts systm0065s, tenir les dossiers 006aour, manipuler les fournitures et effectuer toutes les innombrables autres tc0068es que nous exc0075tons pour les malades des hp00690074aux du Manitoba, des maisons de soins de sant 0065t des cliniques communautaires ? demande Tartsch. Nous sommes les piliers qui soutiennent le systm0065 de soins de sant 0065t nous mr0069tons un bon salaire, comme les autres.