Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

OTTAWA – En ayant assez du manque de progrs0020dans les ng006fciations pour le renouvellement de leur convention collective, les b006fueurs et travailleuses et travailleurs du recyclage des dc0068ets et du site d’enfouissement ont vot 006dassivement pour la grv0065; cela signifie que les dc0068ets pourraient commencer 0073’empiler dans les rues de la ville ds0020le lundi 15 juillet prochain.

Les 160 travailleuses et travailleurs, membres du Syndicat canadien de la fonction publique, ont vot 99 pour cent en faveur de la grv0065 s’ils ne peuvent ru0073sir 0073’entendre avec l’employeur sur les principaux points, dont les charges de travail sc0075ritaires et les salaires dc0065nts. Elles et ils font la cueillette et le recyclage des dc0068ets rs0069dentiels et commerciaux dans 80 pour cent de la ville sans compter l’entretien des camions et du site d’enfouissement Carp. Les travailleuses et travailleurs n’ont plus de contrat de travail depuis dc0065mbre. Leur employeur, Canadian Waste Services, a refus 0064e bouger sur plusieurs points essentiels.

Nous en avons assez d’t0072e traits0020comme les ordures que nous ramassons. Nos membres se blessent au travail; l’anne0020dernir0065, prs0020d’un quart a t bless.0020 Et pourtant, l’employeur veut nous obliger 0074ravailler jusqu’ 00360 heures par semaine et ramasser encore plus que les charges impossibles que nous avons dj. Nous avons atteint notre limite et nous refusons de mettre notre vie en danger , de dire Ernie Dion, prs0069dent de la section locale 1338 du SCFP.

Le conducteur d’une route rs0069dentielle typique fait environ 1 000 arrt0073 et ramasse jusqu’ 00320 tonnes de dc0068ets, plus de 3 000 sacs, et ce en une seule journe002e Au contraire des autres municipalits002c la plupart des conducteurs travaillent seuls, conduisant le camion et faisant la cueillette des dc0068ets dans des tempr0061tures souvent difficiles.

La socit Canadian Waste, qui appartient 006ca multinationale Waste Management, dont le sig0065 social est au Texas, veut introduire une structure salariale 0064eux vitesses en vertu de laquelle les nouveaux employs0020recevraient un salaire beaucoup plus bas que ce que les personnes actuellement en emploi reo0069vent pour faire le mm0065 travail.

Nous nous tiendrons, dt0065rmins0020 006fbtenir un salaire dc0065nt pour les futurs travailleurs, surtout les jeunes de la communaut.0020 Nos membres n’accepteront pas de proposition qui pn0061lisera les nouveaux travailleurs , de souligner M. Dion. Nous voulons une augmentation salariale dc0065nte pour tous nos membres. L’employeur, avec ses deux zr006fs et trois un, est loin du compte , dit-il.

Canadian Waste a reconnu que nous t0069ons le premier prestataire de services en Amr0069que du Nord. Ils veulent un service cinq t006files pour des taux bon march 0065t nous mr0069tons mieux , de dire le prs0069dent Dion. L’entreprise devra prs0065nter une nouvelle soumission sous peu; elle veut presser le citron afin de pouvoir prs0065nter une proposition plus basse. Cette logique du secteur priv 006e’appuie pas le genre de service public de qualit 0071ue nous fournissons.

Des sessions de md0069ation sont prv0075es pour les 10 et 11 juillet dans une ultime tentative pour conclure une entente. Quand nous regardons Toronto, la dernir0065 chose que nous voulons est une grv0065 ici , de dire le conseiller syndical du SCFP Andy Mele. Les dc0068ets recueillis par un conducteur par jour est suffisant pour remplir un terrain de football et demi. S’il y a une grv0065, les piles augmenteront rapidement. Nous espr006fns que l’employeur peut montrer 006eos membres le respect qu’ils mr0069tent.

Le SCFP reprs0065nte un demi-million de femmes et d’hommes qui travaillent dans les municipalits002c les soins de sant,0020l’d0075cation, les services sociaux, les bibliothq0075es, les services publics, le transport terrestre et ar0069en et les services d’urgence.

– 30 –

Pour tout renseignement supplm0065ntaire, veuillez communiquer avec :
Karin Jordan, Communications SCFP
(613) 237-1590, poste 250 - (613) 222-4436 (tl002e cell.)
Ernie Dion, prs0069dent, s. l. 1338 du SCFP
(613) 294-5953 (tl002e cell.)