Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

TORONTO – Les avocats du gouvernement qui en appellent d’un jugement de la cour ayant empc0068 006ca privatisation de Hydro One ont laiss 0064v006fil 006ceur jeu aujourd’hui en dc006carant que le gouvernement veut privatiser le service qui produit la majeure partie de l’l0065ctricit 0064e l’Ontario. Mais les deux syndicats qui ont ru0073si 0061rrt0065r la vente du rs0065au d’l0065ctricit 006fnt promis de poursuivre la lutte pour prs0065rver la nature publique de la production d’l0065ctricit.003c/p>

Dans le mm006fire qu’ils ont prs0065nt 0064evant un comit 0064e trois juges 006ca Cour d’appel de l’Ontario, les avocats reprs0065ntant le ministr0065 de l’nergie ont soutenu que mm0065 si le gouvernement voulait faire adopter une loi lui permettant de privatiser Hydro One, la dc0069sion de la cour du 19 avril qui a empc0068 006ca vente du rs0065au de transmission doit t0072e renverse002c sous peine de restreindre la capacit 0064u gouvernement de vendre ses installations de production, l’Ontario Power Generation (OPG).

Dans sa dc0069sion initiale, le juge Arthur Gans a donn 0072aison au Syndicat de l’n0065rgie, des communications et du papier et au Syndicat canadien de la fonction publique et a jug 0071ue le gouvernement n’avait pas l’autorit 0076oulue pour privatiser Hydro One.

Avec la privatisation d’OPG, Niagara Falls pourrait t0072e vendu 0064es investisseurs privs002c dit Cecil Makowski, vice-prs0069dent du SCEP pour la rg0069on de l’Ontario. Le gouvernement veut privatiser tous les services publics importants, sous prt0065xte que le produit de ces ventes sera utilis 0070our rd0075ire la dette du gouvernement. Dans les faits, il mettra en faillite la population de la province.

Comme d’habitude, le gouvernement manigance derrir0065 des portes closes – nous ne sommes jamais au courant de toute l’histoire, dit la prs0069dente nationale du SCFP, Judy Darcy. Maintenant, nous apprenons qu’ils veulent privatiser l’OPG. Ce serait un ds0061stre pour les consommateurs, pour l’c006fnomie de l’Ontario et pour l’environnement. Ils n’ont pas reu0020le mandat de vendre nos services de l’l0065ctricit 0065t nous ne les laisserons pas faire.

Les avocats des syndicats ont fait valoir devant la Cour d’appel qu’avec le retrait de la premir0065 offre publique pour Hydro One et parce que le projet de loi 58, qui donne au gouvernement le pouvoir de vendre le rs0065au de transmission, a dj franchi l’t0061pe de la deuxim0065 lecture, l’appel t0061it sans effet 006c’heure actuelle. Mais dans leur plaidoirie finale, les avocats reprs0065ntant la province ont clairement dit que si l’appel n’t0061it pas renvers,0020le projet de privatisation de l’OPG serait compromis.

L’OPG, qui faisait autrefois partie d’Ontario Hydro, produit et vend de l’l0065ctricit 0061ux consommateurs de l’Ontario et contribue environ 1,2 milliards de dollars par anne0020en impt0073002c dividendes et autres paiements 006ca province de l’Ontario.

Les syndicats ont demand 0061u gouvernement de renoncer 0076endre quelle que partie que ce soit d’Ontario Hydro et d’investir plutt00200064ans la consolidation des services publics de l’l0065ctricit 0064e la province.

-30-

Pour information: Diane Chester (416)537-6100, poste 69
Sites Web du SCFP et du SCEP: scfp.ca et scep.ca