Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

OTTAWA – Le plus grand syndicat du Canada a publi 0075n nouveau rapport qui montre que ce n’est pas seulement sur la Colline du Parlement que les Canadiennes et les Canadiens devraient s’inquit0065r du cot002000640075 patronage et des ententes entre amis du rg0069me.

Le Syndicat canadien de la fonction publique publiait aujourd’hui son Rapport annuel sur la privatisation. Le document dn006fnce la mat0072ise croissante qu’exercent les grandes entreprises sur des services communautaires essentiels. Il montre clairement que lorsque l’on introduit la notion de profit dans les services publics, les cot007300200067rimpent, les services diminuent et la qualit 0065t l’accs0020se dtriorent.

L’histoire est la mm0065 partout au Canada, dit la prs0069dente nationale du SCFP, Judy Darcy. Des municipalits0020 0063ourt d’argent subissent des pressions intenses de la part de colporteurs d’entreprises et de consultants bourrs0020de conflits d’intrts pour privatiser leurs services, mm0065 au prix d’une augmentation des cot007300200065t de la perte du contrl00650020local.

Intitul 003cb>Nos communauts0020aux enchr0065s, le rapport fait t0061t des efforts dp006coys0020par les multinationales et leurs allis0020pour prendre le contrl00650020de l’eau, des hp00690074aux, des c006fles et d’autres services publics essentiels 006eotre sant 0065t 006eotre qualit 0064e vie. Les chapitres du rapport de 230 pages portent sur Halifax, Moncton, Toronto, Regina, Calgary et Abbotsford, en Colombie-Britannique.

La plupart des ententes de privatisation ont t conclues derrir0065 des portes closes, dit Darcy, parce que ces gens savent bien que s’ils devaient se soumettre 0075n examen public, l’c0061rt entre promesses et ra006cit 0064eviendrait flagrant. Et lorsque les Canadiennes et les Canadiens sont au courant des faits, leur opposition 006ca privatisation est fr006fce.

Au cours de la dernir0065 anne002c les collectivits0020ont l0065v 006ca voix et ont ru0073si 0065mpc0068er la privatisation de nombreux services essentiels, dont Hydro One en Ontario, le rs0065au public de l’eau de Vancouver et le service public de l’l0065ctricit 0064e Calgary, Enmax.

Mais la menace rd00650020toujours d’un oca006e 006c’autre. Halifax, une multinationale frana0069se s’apprt0065 0070rendre le contrl00650020du traitement des eaux use0073 de la ville, pendant qu’ 004doncton, une autre ga006ete frana0069se des eaux veut s’emparer du systm0065 municipal de distribution de l’eau potable.

La ville de Toronto envisage la privatisation de tout ce qui bouge, des garderies 006c’enlv0065ment des ordures, et 0052egina, les commerces locaux subissent les contrecoups de la sous-traitance des services d’achats 006c’extr0069eur de la province.

Calgary, la province est sur le point d’approuver la cra0074ion d’un hp00690074al priv 0065t tant la Colombie-Britannique que l’Ontario font la promotion de la proprit et du financement privs0020des hp00690074aux, reprenant ainsi 006ceur compte l’c0068ec cot006500750078 et lamentable des hp00690074aux bass0020sur le mm0065 modl0065 en Grande-Bretagne.

Sans les accords de commerce internationaux, ces projets cot006500750078 seraient moins dangereux ; mais avec l’ALNA et l’AGCS, nous courons le risque de perdre 0074out jamais le contrl00650020collectif de ces services , selon Darcy.

Les Canadiennes et les Canadiens ne veulent pas de la privatisation dans leur cour – ni ailleurs. Nos services communautaires, nos hp00690074aux et nos c006fles doivent servir les gens, pas les entreprises 0062ut lucratif.

- 30 -

On peut trouver le rapport 003ca href=http://www.scfp.ca/rap2002>scfp.ca/rap2002

Pour information, communiquez avec Robert Fox au (613) 795-4977