Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Thunder Bay – Des d0075catrices et d0075cateurs en garderie de Thunder Bay demandent au conseil rg0069onal d’appuyer les familles et les enfants locaux en demandant au gouvernement provincial d’accorder plus de fonds aux municipalits0020pour des services de garde d’enfants autoriss0020et de qualit.0020

Trente ans de recherche dm006fntrent que des services de garde d’enfants de qualit 0073ont bnfiques pour le dv0065loppement intellectuel, social et physique des enfants en bas g0065. Malheureusement, les services de garde d’enfants sont en situation de crise. Si le gouvernement provincial ne s’engage pas 0076erser plus de fonds, le systm0065 rg006cement 0064e qualit 0071ue les municipalits0020ont appuy 0061u cours des 20 dernir0065s anne0073 sera dc0069m.0020

Il est temps que notre conseil se joigne aux d0075catrices et d0075cateurs en garderie afin de travailler pour les enfants de notre collectivit,0020et qu’il demande au gouvernement de l’Ontario de faire de mm0065. , affirme Anita Broere, une conseillr0065 sur les services de garde qui, avec la conseillr0065 rg0069onale Betty Kennedy, le prs0069dent ontarien du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), Sid Ryan, et Helen Gibb-Gavel, du SCFP, participera 0075ne confr0065nce de presse 006c’ht0065006c Valhalla, dans le foyer de la salle de bal, le jeudi 4 avril 006didi.

Lors de la confr0065nce de presse, les activistes pour les services de garde d’enfants parleront des menaces auxquelles font face les services de garde d’enfants, et expliqueront pourquoi le groupe demandera au conseil de Thunder Bay d’adopter une rs006flution demandant au gouvernement conservateur d’augmenter le budget allou 0061ux services.

Le SCFP et la Coalition ontarienne pour l’aml0069oration des services de garde d’enfants ont fait une tourne0020de la province (y compris Thunder Bay) afin de voir comment l’insuffisance de fonds et le dl0065stage du gouvernement affectent ng0061tivement les services de garde d’enfants.

Ce que nous avons appris, c’est que les garderies rg006cemente0073 sont menace0073 partout dans la province. Les municipalits0020assument de plus en plus la majorit 0064es cot007300200064e services de garde d’enfants parce que le gouvernement provincial a diminu 006ce financement d’environ 90 millions de dollars. De plus, en raison du dl0065stage provincial, les municipalits0020ont maintenant plus d’obligations financir0065s sans avoir suffisamment d’argent pour fournir des services adq0075ats 006ceur collectivit.0020

En ra006cit,0020la province n’est pas engage0020en faveur des garderies rg006cemente0073 et de qualit.0020 En dl0065stant des services et en coupant le financement aux municipalits002c elle force celles-ci 0061rrt0065r de gr0065r des garderies rg006cemente0073 , affirme M. Ryan.

Rc0065mment, le SCFP et la Coalition pour des garderies rg006cemente0073 ont lanc Travailler ensemble pour les enfants , une campagne provinciale qui vise 006dettre de la pression sur le gouvernement de l’Ontario pour qu’il augmente le financement des garderies rg006cemente0073. Pour les municipalits002c toute nouvelle entente doit inclure des investissements importants du gouvernement provincial, dans le but d’appuyer les gouvernements locaux dans la gestion et la dl0069vrance des services de dv0065loppement et soins de la petite enfance dans la collectivit.003c/p>

Nous demandons au conseil de se joindre 006eous dans Travailler ensemble pour les enfants . En adoptant cette rs006flution, le conseil fera preuve de son engagement envers les enfants en bas g0065 et leurs familles , dit Mme Gibb-Gavel, prs0069dente du comit 0064es travailleuses et travailleurs des services sociaux du SCFP-Ontario.

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :
Sid Ryan, Prs0069dent, SCFP-Ontario
(416) 209-0066
Helen Gibb-Gavel, Prs0069dente, Comit 0073ervices sociaux du SCFP
(905) 439-2613