Depuis quelques semaines, plusieurs membres, employés et chefs du SCFP travaillent d’arrache-pied pour soutenir les Néo-Démocrates dans plusieurs élections partielles fédérales et provinciales.

Les membres et le conseil exécutif du SCFP-Manitoba ont fait du bénévolat pour le candidat de notre parti dans Brandon-Souris, Cory Szczepanski. Plusieurs membres de la région de Toronto ont travaillé sur la campagne de Linda McQuaig dans Toronto-Centre. Enfin, plusieurs de nos membres québécois ont donné un coup de pouce à Stéphane Moraille dans Bourassa et à Natalie Courcelles Beaudry dans Provencher.

Au provincial, le SCFP-Terre-Neuve-et-Labrador a appuyé Charlene Sudbrink, candidate NPD à l’élection partielle dans la circonscription de Carbonear-Harbour Grace.

Ces élections partielles se déroulaient toutes dans des forteresses appartenant aux autres partis et, même si le NPD n’a remporté aucun nouveau siège, il a fait des gains importants à Toronto-Centre, une circonscription qu’il n’a jamais remportée.

Bien que n’avons pas pris la tête des sondages, le SCFP, en appuyant ainsi notre parti, s’est assuré de la représentation des intérêts des travailleurs dans ces campagnes électorales.

Nous avons le devoir d’assurer une voix forte aux travailleurs dans chaque élection au Canada.

Je remercie tous les membres, employés et dirigeants du SCFP qui ont investi du temps et de l’argent dans ces élections partielles. Votre énergie et votre dévouement à notre partie sont essentiels, surtout à l’approche de l’élection fédérale de 2015, où nous aiderons à faire élire notre premier gouvernement fédéral néo-démocrate.