Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Le SCFP a port 0070lainte auprs0020du Conseil du travail de l’Ontario, suite 006c’intervention de la direction dans une campagne de syndicalisation mene0020 006c’hp00690074al Royal Victoria de Barrie.

La plainte a t dp006fse0020aprs0020que les services de sc0075rit 0064e l’hp00690074al eurent plac 0075n organisateur du SCFP en t0061t d’arrestation .

Tt0020006ce matin du 18 fv0072ier, quatre organisateurs du SCFP distribuaient des feuillets d’information sur le stationnement de l’hp00690074al lorsque plusieurs gardiens de sc0075rit 006fnt fait irruption en les menaa006et de porter plainte contre eux pour entre0020illg0061le sur une proprit.

Il s’agit d’une tactique d’intimidation pure et simple de la part de l’hp00690074al, a dc006car 006ce prs0069dent du Conseil des syndicats d’hp00690074aux de l’Ontario du SCFP, Michael Hurley. Nos organisateurs ont pris soin de ne distribuer les tracts qu’aux employe0073 et employs0020et non aux patients et aux familles. Il est clair que c’est l’hp00690074al qui a tort dans cette affaire.

Le SCFP mn0065 une campagne de syndicalisation du personnel de bureau de l’hp00690074al. Mais l’hp00690074al Royal Victoria a systm0061tiquement entrav 006ce droit 006c’information des travailleuses et des travailleurs, enlev 006ces bulletins et chass 006ces organisateurs du SCFP.