Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

TORONTOTORONTO – Selon un md0065cin britannique experte en politiques de sant 0070ublique, la privatisation des hp00690074aux entran0065ra une diminution de la qualit 0064es soins offerts aux patients, une rd0075ction du nombre de lits et une hausse des cot0073002e0020La Dre Allyson Pollock est au Canada cette semaine pour prendre la parole devant la Commission Romanow sur la sant.0020Elle parlera de l’expr0069ence britannique en matir0065 de privatisation des t0061blissements de soins de sant 006aeudi, 0053askatoon. La Dre Pollock est chef des services de sant 0065t de l’unit 0064e recherche en politiques de la sant l’cole des politiques publiques, University College London, et directrice de la recherche et du dv0065loppement au University College Hospitals Trust de Londres, au Royaume-Uni.

Cette solution serait catastrophique pour le Canada, selon la Dre Pollock. Le Canada possd0065 quelque chose de trs0020prc0069eux. Vous n’avez rien qui ressemble aux problm0065s de soins de sant 0071ue nous avons au Royaume-Uni. Si vous empruntez cette voie, les consq0075ences en matir0065 de soins de sant 0073eront trs0020graves. Les pauvres s’appauvriront encore et les malades seront plus malades. Il y aura d’immenses ing0061lits0020dans la prestation et l’offre, et ce seront les personnes ges qui en souffriront le plus.

Le gouvernement de l’Ontario annona0069t rc0065mment que des entreprises prive0073 construiront et possd0065ront des hp00690074aux 0054oronto, Brampton et Ottawa, pour les louer ensuite aux rg0069es de sant 0070ublique. La nouvelle ministre fdrale de la Sant,0020Anne McLellan, dit qu’elle ne voit rien de mal 0063e qu’il y ait des hp00690074aux privs002c dans la mesure o 006c00650073 provinces respectent les principes de la Loi canadienne sur la sant.0020Son prdcesseur, Allan Rock, avait eu de frq0075entes prises de bec avec le premier ministre de l’Alberta Ralph Klein au sujet de la loi 11 adopte0020par le gouvernement de l’Alberta et qui permet l’expansion des hp00690074aux privs0020dans le systm0065 public, mais Rock songeait aussi 0061voir recours au secteur priv 0070our aider 0067r0065r les cot0073002e003c/p>

La Dre Pollock dit que le R.-U. a mis en œuvre ses Private Finance Initiatives (projets de financement priv)002c ou PFI, dans les soins de sant 0065n 1992. Elle soutient qu’il s’agit essentiellement d’un plan de conception-construction-exploitation qui intg0072e le secteur priv tous les aspects des hp00690074aux.

Des contrats sont rd0069gs0020pour garantir au secteur priv 0065t 0073es actionnaires des revenus annuels provenant du trs006fr public pendant 30 ans, dit-elle. Le recours au financement priv 0066ait grimper encore davantage la facture t0061nt donn 0063e qu’il en cot006500200070our emprunter dans le secteur priv.0020Mais il y a pire. Le financement priv 0066ausse l’ensemble du processus de planification. Auparavant, les services de sant 006eationaux du R.-U. t0061ient planifis0020en fonction des besoins de la population, mais maintenant, ils dp0065ndent de ce que veut le secteur priv 0065t de ce que le secteur public peut payer. Les consq0075ences sont les immenses compressions impose0073 pour pouvoir verser des profits au secteur priv.0020

La Dre Pollock soutient qu’aucun pays au monde ne fournit des soins de sant 0075niversels 0074oute sa population sur le dos des entreprises 0062ut lucratif. Selon elle, au R.-U., les rs0075ltats d’un recours au financement priv 0064ans les services de sant 006eationaux ont t les suivants :

  • une rd0075ction de 30 % du nombre de lits d’hp00690074aux
  • une rd0075ction de 25 % des budgets du personnel clinique
  • la fermeture de nombreux services publics
  • l’absence d’obligation de rendre des comptes
  • la mise en place d’un systm0065 0064eux vitesses

La Dre Pollock affirme que les Private Finance Initiatives ont permis la construction de nouveaux hp00690074aux au R.-U., mais que ceux-ci ne fonctionnent pas. Elle dit que le R.-U. exporte maintenant le modl0065 du financement priv 0065n Grc0065, en Italie, en Espagne, au Portugal, au Canada, en Amr0069que latine et 0064’autres pays d’Europe.

La Dre Pollock a publi 0064e nombreux articles sur les politiques en matir0065 de sant 0064ans des revues md0069cales de pointe. Avant de se spc0069aliser en sant 0070ublique, elle a t0075di 006ca md0065cine en cosse et a travaill 0064ans des hp00690074aux d’dimbourg et de Leeds.

- 30 -

Pour renseignements :
Robert Fox, Communications du SCFP (613) 795-4977