Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Toronto – Des compressions budgt0061ires faites sans v0061luation adq0075ate des risques, des dc0069sions du cabinet mises en œuvre trop rapidement et une ido006cogie axe0020sur moins de gouvernement et la rd0075ction de la bureaucratie par les conservateurs de Mike Harris comptent parmi les fautes que le Juge Dennis O’Connor a identifie0073 (dans son rapport longuement attendu) comme contribuant 006ca tragd0069e de l’eau contamine0020de Walkerton.

M. le Juge O’Connor a vr0069fi 0063e que nombre d’entre nous qui nous opposons aux politiques nuisibles du gouvernement avons dit depuis des anne0073, que les conservateurs de Mike Harris et leur ido006cogie t0072oite, axe0020sur la rd0075ction des services publics et la privatisation, nous mettent toutes et tous 0072isque.

Malgr 006ces excuses faites par Mike Harris au nom de son gouvernement, il est clair que les conservateurs n’ont rien appris de leurs rd0075ctions de cot007300200069rrf006cc0068ies. Quand les journalistes lui ont demand 0073’il estimait que les compressions budgt0061ires du gouvernement dans le cas du ministr0065 de l’Environnement avaient cr les risques contribuant 006ca tragd0069e, Mike Harris a persist dire que son gouvernement n’a pas rd0075it les dp0065nses qui ont cr un facteur de risque. M. Harris a fait cette dc006caration mm0065 s’il savait que le Juge O’Connor mettait l’accent et le blm0065 sur les compressions gouvernementales trop profondes et mises en œuvre trop rapidement.

Voil 0075ne position arrogante et potentiellement dangereuse 0061dopter, surtout quand vous venez tout juste d’accepter publiquement le blm0065 que le rapport jette sur le gouvernement , de dire Sid Ryan, prs0069dent ontarien du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP).

M. Ryan souligne que toutes les personnes candidates au poste de premier ministre sont responsables des politiques de la rv006flution du bon sens des conservateurs. Quelques jours avant la publication du rapport sur Walkerton, plusieurs des chefs potentiels du gouvernement ont ra0066firm 006ceur engagement face aux politiques du bon sens . Ces personnes ont indiqu 0071ue la rv006flution n’est pas termine0020et qu’elles continueront sur la voie de la rd0075ction de la taille du gouvernement et d’une plus grande privatisation des services.

Les politiques du gouvernement conservateur continuent de mettre la population ontarienne en danger. Au cours de la dernir0065 anne002c elles ont inlassablement l0069min 006eombre de normes du travail et coup 0064ans la paperasse qui protg0065 ultimement la sant 0065t la sc0075rit 0064es travailleuses et travailleurs. la suite des compressions dans les programmes sociaux, des milliers de personnes se retrouvent sans abri, la faim au ventre , de dc006carer Sid Ryan.

Lorsqu’il a tm006fign l’enqut0065, le premier ministre Harris a tent 0064e jeter le blm0065 sur les erreurs faites par le directeur et le personnel du service de traitement de l’eau. Mais pour Sid Ryan, il est clair, quand on lit le rapport, que le Juge O’Connor croit que la rp0075gnance du gouvernement pour la rg006cementation et l’absence de rg006cements gouvernementaux 006ca suite de la privatisation des laboratoires d’analyse de l’eau sont g0061lement 0062lm0065r pour la tragd0069e.

bien des g0061rds, la part du blm0065 qu’ont Mike Harris et son cabinet est beaucoup plus grave que la faute lie0020au personnel du service de traitement de l’eau mal form.0020 Mike Harris et son cabinet savaient mieux. maintes reprises, ils ont t avertis par des gens informs0020que leurs politiques mettaient la population en danger. Na006emoins, ils ont volontairement et consciemment ignor 0074ous les avertissements qui, selon le rapport, auraient pu prv0065nir les dcs et des maladies grave , de dire M. Ryan.

- 30 -

Pour tout renseignement supplm0065ntaire, veuillez communiquer avec :
Sid Ryan, prs0069dent, SCFP-Ontario, (416) 209-0066
Stella Yeadon, Communications SCFP, (416) 578-8774