Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

« Si, se puede.»  Oui, c’est possible de mener la guerre contre l’injustice. C’est ce message vibrant qu’a lancé au congrès Jose Laluz, directeur du Syndicat de la fonction publique de Puerto Rico.

Parlant de la guerre contre le terrorisme et de la suspension des libertés civiles en Amérique du Nord, Laluz a incité l’assemblée « à ne pas se laisser gagner par l’hystérie et à ne pas oublier la guerre contre l’injustice» .

Tout en affirmant que ceux qui ont commis l’attentat contre les États-Unis doivent être traduits en justice, il a averti que ce seraient les travailleuses et travailleurs qui seraient les perdants dans cette guerre – qui profite aux riches au détriment des plus démunis.

Laluz à dit aux délégués que les travailleuses et travailleurs doivent avoir des syndicats forts, puissants et axés sur leurs membres comme le SCFP.