Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

 

Le SCFP a fait bonne impression au défilé de la fierté gaie de Calgary, le 10 juin, avec la plus importante délégation du défilé – et un char allégorique flamboyant décoré de drapeaux, ballons, bannières et triangles rose et noir.

Pendant que les médias s’intéressaient au leader conservateur Joe Clark, qui agissait cette année à titre de maréchal du défilé, la foule qui s’était massée aux abords des rues acclamait chaleureusement la délégation du SCFP.

Les membres du SCFP de tout le pays se sont joints aux militantes et militants de l’Alberta et les membres du comité national arc-en-ciel et du comité des femmes ont participé au défilé avec les membres du comité du triangle rose. Les comités de l’égalité ont profité de l’activité pour organiser une réunion conjointe et montrer que la lutte contre la discrimination est celle de tout le monde. Ils ont également été joints par le vice-président général Terry Mutton et les membres de l’exécutif de la division de l’Alberta.

Joey Sayer, membre du comité national du triangle rose, a demandé au gouvernement Klein d’emboîter le pas aux autres provinces canadiennes et de reconnaître les couples du même sexe.

« Nous sommes ici pour dire clairement au gouvernement Klein que nous trouvons inacceptable qu’il se traîne les pieds dans le dossier des droits des gais et lesbiennes », a dit Sayer.

« Le gouvernement fédéral et quatre autres gouvernements provinciaux ont déjà modifié leurs lois pour assurer la protection de nos droits en vertu de la Charte, et deux autres provinces ont présenté des lois visant à apporter les changements voulus, de dire Sayer. La Charte est claire. Les tribunaux ont été clairs. Les droits des couples du même sexe doivent être respectés. Alors, qu’attend la province pour bouger ? »

Le défilé de Calgary a été le plus grand jamais organisé et a attiré des milliers de membres de la communauté gaie et lesbienne ainsi que les membres de leurs familles, leurs amis et leurs alliés. La foule a beaucoup apprécié les tatouages « Pride in CUPE » (fières et fiers du SCFP) et les aimants « positive space » (espace positif).