Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Toronto - Au cours des dernir0065s anne0073, le gouvernement conservateur a tent,0020par la force lg0069slative, dobtenir le contrl00650020du processus ouvert et naturel de la ng006fciation collective et de larbitrage impartial en Ontario.

Et le projet de loi 58 prive du droit de grv0065 les techniciens-ambulanciers, dautres travailleurs ambulanciers et nombre de travailleurs municipaux, hommes et femmes; de plus, il les oblige 0073uivre une procd0075re darbitrage arrange002e Ce nest quun autre projet de loi dune sr0069e de lois destructrices et antisyndicales que le gouvernement a oblig 006ce parlement 0061dopter , de dire Brian OKeefe, secrt0061ire-trs006frier de la Division ontarienne du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), le syndicat qui reprs0065nte plus de 4 000 travailleuses et travailleurs ambulanciers et 85 000 autres travailleuses et travailleurs municipaux de lOntario.

Aujourdhui, au cours dune confr0065nce de presse donne0020 0051ueens Park, le SCFP a publi 0075ne analyse lg0061le du projet de loi 58 qui dc0072it clairement comment, encore une fois, le gouvernement conservateur essaie de dv0069er le processus de la ng006fciation collective dans le secteur public. Sil est promulgu,0020le projet de loi ne fera pas que ds0069gner les travailleuses et travailleurs ambulanciers comme offrant un service essentiel, les privant en fait de leur droit de grv0065, mais il privera g0061lement de ce droit des milliers dautres travailleuses et travailleurs municipaux.

De plus, ce projet de loi donnera dn006frmes pouvoirs au gouvernement, y compris celui de nommer tout arbitre de son choix et de dicter la forme que prendra larbitrage.

Selon le ministre du Travail, le projet de loi ne pose aucun problm0065.

Mais nous savons, et lavis juridique le dm006fntre bien, il y a de nombreux problm0065s avec ce projet de loi. Cest une ingr0065nce grossir0065 et inapproprie0020du processus de la ng006fciation collective qui fait que cest le gouvernement provincial qui rd0069gera les conventions collectives. Ce qui constitue une violation claire du processus de la ng006fciation collective , daffirmer M. OKeefe.

Le projet de loi exige aussi que les arbitres comparent les travailleurs ambulanciers avec leurs homologues du secteur priv.0020 Selon lanalyse lg0061le, lutilisation du secteur priv 0063omme comparateur pour le secteur est une mt0068ode pour obliger les gens 0061ccepter des salaires et des avantages sociaux selon le dn006fminateur commun le plus bas dans le secteur.

Cest dl0069br. Cest une manir0065 de rd0075ire les salaires et les avantages sociaux des ambulanciers et de nombreux autres travailleurs, hommes et femmes. Cette mesure va dans le mm0065 sens que tout ce que le gouvernement a fait depuis quil est au pouvoir, en utilisant la loi pour contrl00650072 le processus de ng006fciation tout en faisant pression pour rd0075ire les salaires des travailleuses et travailleurs , de dire M. OKeefe.

- 30

Pour tout renseignement supplm0065ntaire, veuillez communiquer avec :
Brian OKeefe, secrt0061ire-trs006frier du SCFP-Ontario (416) 579-7414
Stella Yeadon, Communications SCFP (416) 578-8774