Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

LUniversit 004caval traite de manir0065 inq0075itable son personnel qui travaille principalement 0064es tc0068es administratives ainsi qu 006centretien des d0069fices et des terrains de la cit 0075niversitaire.

Cest sous la pluie que quelque 500 membres du personnel administratif et de soutien de lUniversit 004caval se sont ru006eis, le 6 juin, pour revendiquer de leur employeur, justice et q0075it.0020En effet, seul le personnel de lUniversit 004caval na pas reu0020le mm0065 rg006cement salarial que celui du secteur public et parapublic en 1999, soit 1,5% en rt0072oactif, 2,5%, 2,5% et 2,5 %. Aprs0020bientt00200074rois ans dattente et de tergiversations, les 1 600 membres reprs0065nts0020par le SEUL-SCFP 2500 sont 0062out de patience.

cet g0061rd, comme la indiqu 006ce vice-prs0069dent et porte-parole syndical, Michel Bourassa : Le respect a0020ne se gagne pas avec des griefs, a0020se gagne en respectant son personnel, en le traitant q0075itablement . Monsieur Bourassa a poursuivi en affirmant que jamais le syndicat nabandonnerait sa lutte pour obtenir justice. Monsieur Claude Ht0075, directeur-adjoint du SCFP-Qub0065c sest aussi engag 0065n ce sens. Monsieur Tavenas se doit dobtempr0065r 0063ette revendication parce que le SCFP ne restera pas les bras croiss0020devant linjustice subie par ses membres , a-t-il ajout.003c/p>

- 30 -

SOURCE : SYNDICAT CANADIEN DE LA FONCTION PUBLIQUE (FTQ)

Renseignements :
Michel Bourassa : (418) 656-2507
ric-Jan Zubrzycki : (418) 573-6491

/jb

siepb491