Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.
Ds0020le db0075t, ct0061it comme si les tenants du pouvoir de droite travaillaient en coulisse pour miner les efforts de la section locale 4400 du SCFP qui tentait de conclure une entente ng006fcie0020avec le Conseil des c006fles du District de Toronto.

Lobjectif de la section locale t0061it clair : un salaire q0075itable et une sc0075rit 0064emploi pour les 13 000 membres du personnel de soutien qui font du travail denseignement, de bureau et dentretien mn0061ger. Le gouvernement ontarien et ses syndics de droite avaient dautres ide0073 en tt0065 : des salaires peu l0065vs0020et la sous-traitance.

Tout a commenc 006corsque le gouvernement conservateur de Mike Harris a rd0075it les fonds pour ld0075cation en Ontario, introduisant un plan de financement prtabli qui ne fonctionnait pas. Au mm0065 moment, ils ont transform 006ces syndics dc006fles en laquais 0074emps partiel qui recevaient 5 000 $ par anne002e ce taux-l,0020il est difficile dattirer des reprs0065ntantes et reprs0065ntants de la population dv006fus0020et responsables. Les syndics semblent moins pro0063cups0020par leur rlection ou moins intr0065sss0020 0065ntendre les parents, les lves, la population et spc0069alement ce que pensent les personnes employe0073. Mm0065 sil y en a certains qui se montrent intr0065sss002c ce ne sera jamais une majorit.0020

Le Conseil cherche 0067eler les salaires, liminer des emplois

Le Conseil a amorc 006ces ng006fciations en offrant un gel des salaires et en demandant le droit de sous-traiter, de licencier ou de rationaliser 0076olont 0070our ra006ciser les c006fnomies requises par le plan de financement provincial .

Peu importe quils venaient de donner une augmentation de 8 pour cent aux enseignantes et enseignants ou le fait quils avaient accord 0061u directeur de lenseignement un salaire de 180 000 $ par anne002c une augmentation de plus de 20 pour cent. Ce nt0061ient pas des ng006fciations normales. Lemployeur ne semblait pas pro0063cup 0070ar la grv0065 imminente. Ct0061it comme sil collaborait secrt0065ment avec le gouvernement pour voir 0063e que 13 000 de ses travailleuses et travailleurs les moins rm0075nrs rejoignent les rangs des personnes 0066aible revenu dans la ville ontarienne o 006c00650020cot002000640065 la vie est le plus l0065v.003c/p>

La grv0065 a db0075t 006ce 31 mars. Certaines personnes ont dit que les membres ne voulaient pas db0072ayer, ayant fait la grv0065 pendant deux semaines en 1999. Mais depuis 1993, les membres navaient eu quune seule augmentation de salaire de un pour cent, et aprs0020avoir vu les enseignantes et enseignants obtenir 8 pour cent sur deux ans, sans avoir fait la grv0065, ils t0061ient plus dt0065rmins0020que jamais.

Des membres unis

La grv0065 de 2001 a t solide, dramatique et bien organise002e La population appuyait les grv0069stes. Le message passait. Mm0065 les parents ont compris que notre cause t0061it juste. Notre lutte ne concernait pas seulement les droits des travailleuses et travailleurs. Ct0061it une lutte pour la qualit 0064e lenseignement public.

Na006emoins, le Conseil na montr 0061ucun respect 006ca table de ng006fciation. Au dp0061rt, cinq syndics appuyaient une bonification de loffre du Conseil. Puis la campagne de la section locale 4400 du SCFP a port 0063e nombre 0073ix, puis 0068uit et finalement 006eeuf. Notre campagne fonctionnait, mais nous avons frapp 0075n mur. Deux syndics progressistes t0061ient en conflit dintrt et ont affirm 006ee pas pouvoir nous aider. Avec un total de 22 personnes au Conseil et deux suppla006ets, nous avions besoin de 11 votes pour gagner.

Les syndics de droite, qui se disaient libr0061ux, et mm0065 un qui sest prs0065nt 0070our le NPD, ont refus 0064e bouger mm0065 lorsque des milliers de membres de la section locale 4400 du SCFP se sont rassembls0020en dehors de leurs ru006eions, bloquant complt0065ment laccs0020 006ca rue College pendant des heures 006cheure de pointe. Ils blm0061ient la formule de financement prtabli ou, affirmaient que les travailleuses et travailleurs t0061ient dj bien rm0075nrs. videmment, ils nont jamais eu 0066aire vivre une famille avec le salaire moyen de 26 000 $ que gagnent les membres de la section locale 4400 du SCFP.

Mike Harris arrange la ng006fciation

Aprs0020quatre semaines de grv0065 et aprs0020que les c006fles aient t ferme0073 une semaine le gouvernement a prs0065nt 006ca loi de retour au travail la plus draconienne jamais vue en Ontario. Ce jour mm0065, le Conseil avait tenu une ru006eion durgence pour db0061ttre de sa position. Le syndicat avait le vent dans les voiles. Mais nous avons perdu le vote 10 0039. Les choses se seraient-elles passe0073 diffr0065mment si le gouvernement navait pas prs0065nt 0073a loi de retour au travail? Est-ce quun syndic de plus aurait vot 0070our rg006cer limpasse si le gouvernement nt0061it pas intervenu?

Ct0061it une bien drl00650020de loi. Elle nommait lex-avocat du Conseil comme arbitre! Cette tierce partie devait alors garantir que le contrat pourrait t0072e financ 0064ans le cadre du plan de financement prtabli inadq0075at du gouvernement. Les jeux t0061ient faits davance contre nous.

La loi a t adopte0020le 27 avril, peu avant minuit. Elle laissait 006cemployeur et au syndicat sept jours pour en arriver 0075ne entente. Mais comme la grv0065 t0061it termine002c le syndicat avait perdu ses moyens de ng006fciation. Lemployeur navait aucune raison de conclure une entente parce quil t0061it certain que larbitrage permettrait dimposer une entente beaucoup plus c006fnomique. Aprs0020tout, elle sera rd0069ge0020par larbitre choisi par Mike Harris!

Impossible de lg0069fr0065r la bonne volont

Mais les membres se sont tenus et ont renforc 006ceur dt0065rmination. une ru006eion dinformation spc0069ale pour les membres de la section locale 4400 du SCFP, une fois la loi adopte002c des milliers de membres sont venus appuyer leur q0075ipe de ng006fciation et ont tenu bon, ensemble.

Le gouvernement peut nous imposer une loi pour nous obliger 0072entrer au travail, mais il ne peut pas lg0069fr0065r la bonne volont , de dire John Weatherup, prs0069dent de la section locale 4400.

Vous nous avez toutes et tous rendu si fiers avec votre grv0065 dt0065rmine0020et bien organise0020, de dire Judy Darcy, prs0069dente nationale du SCFP. Les membres de tout le Canada mont demand 0064e saluer votre force et votre dt0065rmination .

Les membres rentreraient au travail. La loi serait respecte002e Mais tous les petits supplm0065nts rester un peu plus tard aprs0020un quart de travail pour terminer un travail, lencadrement supplm0065ntaire, les efforts supplm0065ntaires que nous faisons toutes et tous lorsque nous sentons que notre employeur nous respecte seraient choses du pass 0073il t0061it impossible de conclure une entente ng006fcie002e

En bout de ligne, ce fut la meilleure monnaie dc0068ange. Le Conseil devrait payer beaucoup plus cher pour couvrir ces petits supplm0065nts que ce quil en cot006500720061it pour conclure une entente.

Naturellement, cela a c0068ou.0020 Le jour prcdent lentre0020en vigueur de la loi, le jour prcdent celui o 004d0069006be Harris devait rc0072ire le contrat, nous ne savions toujours pas si une entente t0061it toujours possible. Mais au cours de laprs002dmidi, la rumeur dune perce0020a commenc circuler.

Les assemble0073 spc0069ales des membres prv0075es pour le 4 mai, cinq semaines aprs0020le db0075t de la grv0065, se sont transforme0073 en vote de ratification. Les membres devaient voter sur une recommandation du md0069ateur pour un rg006cement, arriv 006auste au bon moment.

La solidarit 0070orte fruit

Ce que les membres ont accompli t0061it vraiment t006fnnant si on considr0065 larme lg0069slative que les conservateurs pointaient vers nous. Lentente incluait une augmentation de 5,7 pour cent sur deux ans, avec une ro0075verture sur les salaires la troisim0065 anne002e Elle offrait g0061lement une protection contre la sous-traitance. Si le Conseil veut couper des postes, il devra offrir un nombre g0061l de retraites anticipe0073 et des primes de retraite pour v0069ter des licenciements.

Grc0065 006ca force des membres, la section locale 4400 du SCFP a pu obtenir une entente ng006fcie0020sans quaucune partie de la convention collective ne soit soumise 006carbitrage exc0075toire. Uni et plus fort que jamais, le syndicat a dm006fntr 0071ue le pouvoir des gens, soli-daires, peut mm0065 surmonter le pouvoir combin 0064un employeur vr0065ux et dun gouvernement mesquin.

Disparues les distinctions des anciennes sections locales avant lintg0072ation, il y a quelques anne0073, de dire M. Weatherup. Chaque membre de la section locale 4400 du SCFP devrait t0072e fier de la manir0065 dont nous nous sommes df0065ndus contre lemployeur. Nous sommes plus forts et plus unis que jamais .

Ensemble, nous continuerons de lutter contre ce gouvernement provincial afin quil rt0061blisse un financement adq0075at pour lenseignement public en Ontario.

Robert Lamoureux

Robert Lamoureux est un conseiller aux Communications de la rg0069on de lOntario.

Il a travaill 0065n t0072oite collaboration avec la section locale 4400 du SCFP pendant la dure0020de cette grv0065.