Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Montra006c, lundi 28 mai 2001 Le projet annonc 0070ar le gouvernement Landry de cd0065r 0064es entrepreneurs privs0020les droits exclusifs dexploitation de 36 sites de petites centrales prive0073 pour une dure0020de 25 ans, et ce, avec un engagement ferme dachat de ln0065rgie produite au-dessus du cot002000640065 production Hydro-Qub0065c ne tient pas la route aux yeux des sections locales 1500, 2000 et 957 reprs0065ntant quelque 15 000 travailleuses et travailleurs de la socit dtat.

Comme nous lavions dj dit avant ladoption de la Loi 116, une telle politique de dv0065loppement de petites centrales prive0073, subventionne0073 par les contribuables, na aucun fondement c006fnomique viable et est contraire 0074oute logique, mm0065 commerciale, sans compter les torts irrp0061rables et inutiles qui seront causs0020 006cenvironnement , a dc006car 0043harles Paradis, coordonnateur des syndicats dHydro-Qub0065c affilis0020au Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP-FTQ).

Il semble bien quHydro-Qub0065c nait pas appris la leo006e suite aux pertes de quelque 100 millions de dollars subies dans le cadre du prcdent programme dachat. La Commission Doyon avait pourtant recommand,0020suite 0063e fiasco cot006500750078, quaucun autre projet de centrale prive0020ne soit mis de lavant sans que sa justification c006fnomique et sociale ne soit pra006cablement dm006fntre0020dans le cadre daudiences publiques. Le gouvernement passe outre 0063ette recommandation, ce qui nous apparat0020totalement inacceptable , a ajout 004d. Paradis.

La preuve a t faite que la production prive0020ne peut t0072e rentabilise0020sur les marchs0020extr0069eures et, de toute fao006e, cette pratique est contraire au mandat dHydro-Qub0065c et constitue un net recul. Est-il besoin de rappeler que les citoyens qubcois se sont prononc 0063lairement, au db0075t des anne0073 1960, dans le cadre dune l0065ction rfrendaire, pour que la production, le transport et la distribution de ll0065ctricit 0072elv0065nt du domaine public? Le gouvernement qubcois na reu0020aucun mandat pour modifier cette position , a conclu le coordonnateur syndical.

- 30 -

SOURCE : SYNDICAT CANADIEN DE LA FONCTION PUBLIQUE (FTQ)

Renseignements :
Charles Paradis, tl002e 514-387-1500
Louis Cauchy, (514) 384-9681, poste 270

jb

siepb491