Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Selon une nouvelle t0075de, les appels doffres et la sous-traitance des foyers de soins infirmiers enlv0065nt 21 pour cent du budget total des Centres daccs0020aux soins communautaires (CASC).

La restructuration des soins 0064omicile et des soins communautaires a ouvert la porte aux multinationales qui dp006fsent des soumissions en mm0065 temps que les prestataires sans but lucratif. Les CASC ne peuvent plus offrir les services directement. Loin de tenir parole sur les promesses faites par le gouvernement de lOntario dun service rationalis 0065t rentable avec moins de formalits0020administratives et plus dargent pour les soins aux patients, lintroduction du processus dappel doffres corrode les soins aux patients et met les deniers publics dans les poches du secteur priv.003c/p>

Lt0075de a conclu que le fait dobliger les prestataires 0073oumissionner pour des contrats cre0020un chevauchement des services et intg0072e dans les budgets les profits 0076erser, privant ainsi de fonds les soins directs; le montant peut atteindre jusqu 003247,4 millions de dollars par anne002e

Comme cest le cas avec les hp00690074aux privs0020amr0069cains, largent est gaspill 0070our

ladministration et les bnfices, avec jusqu 00342 millions de dollars ra0066fects0020aux profits des foyers infirmiers de lOntario.

Le rapport, fond 0073ur des entrevues effectue0073 auprs0020des travailleuses et travailleurs de premir0065 ligne des foyers de soins infirmiers et avec les membres du SCFP, a conclu que les appels doffres fragmentent le service, cra006et des pratiques non efficientes et un chevauchement excessif.

Le rapport souligne g0061lement le manque de renseignements prc0069s recueillis par le ministr0065 de la Sant 0065t labsence dobligations dinformation pour les entreprises prive0073. Du mm0065 coup, les t0061ts vr0069fis0020des organismes sans but lucratif doivent t0072e rendus publics, ce qui donne un avantage concurrentiel aux entreprises prive0073 qui rivalisent pour obtenir les contrats, leur permettant de faire des sous-estimations abusives.