Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Résumé des constatations

Projet de restructuration d’affaires (PRA) Gouvernement de l’Ontario

QUEST-CE QUE C’EST?

Le ministère de l’Ontario s’est engagé dans une partenariat public-privé (PPP) avec Andersen Consulting afin d’élaborer et mettre en vigueur un système d’aide sociale par l’entremise du PRA conformément à la Loi sur la réforme de l’aide sociale.

QUEL GENRE DE PPP EST-CE?

C’est un exemple d’un projet de PPP - Conseiller sur l’opération et l’entretien en échange pour frais — Andersen est payé par le régime de bien-être et par la suite, il reçoit une partie des profits projetés et atteints.

LESCLAMATIONS

La province affirme que:

«Le MSSC et Andersen travailleront conjointement pour réaliser des économies de coûts dans la livraison des services sociaux conformément à la reforme de l’aide sociale selon les objectifs du Gouvernement de l’Ontario en ce qui a trait aux services sociaux et services communautaires.»

La province affirme que le nouveau régime:

  • réduira la fraude et l’abus du régime actuel

  • améliorera l’efficacité et sera meilleur marché pour les payeuses et payeurs de taxes

  • fournira un service amélioré aux prestataires, soit un service plus ferme et aidera les prestataires et les appuiera pour qu’ils et elles deviennent auto-indépendants dans leur recherche à l’emploi.

LAALITÉ

La Province de l’Ontario a déboursé 15,5 millions de dollars pour couvrir tous les frais encourus de Andersen Consulting jusqu’en mars 1998. Ce montant totalise 13,1 $ millions de plus « d’épargnes » attribuables à Andersen.

La province a payé environ 1,4 $ millions (soit 26,000 $ postes à temps plein équivalants) pour couvrir des dépenses encourues sans reçus.

La province s’est entendue de payer jusqu’à 180 $ millions à Andersen, soit un montant basé sur des épargnes projetées. Ce dernier dépasse les estimés préliminaires d’environ 50 à 70 $ millions.

La province couvre des salaires à Andersen qui sont jusqu’à huit (8) fois plus élevés que les taux de salaires déjà rémunérés par le ministère pour une main-d’oeuvre semblable.

Andersen Consulting a une réputation de ne pas atteindre ses objectifs à l’intérieur des dates limites prescrites et ses obligations contractuelles ainsi que de surestimer les économies des coûts.

Les agentes et agents sociaux ont passé de 300 à 47, et ce, la charge de travail a augmenté considérablement.

La restructuration du service pourrait signifier une sous-traitance de services tels que l’utilisation des centres d’appel.

Une analyse indépendante indique que l’entente actuelle, quoique basée sur la performance ou à base de valeur, n’est pas très précise en ce qui a trait aux descriptions précises des résultats projetés du PRA. Ceci est reflété dans la conclusion du Vérificateur, soit que le manque de résultats clairement établis ne pourrait pas assurer que lesdits résultats seraient suffisamment mesurables.

En comparant le contrat à un projet de Andersen au Nebraska, un vérificateur de l’État a remarque le suivant. C’est un gaspillage le plus considérable que je n’ai jamais témoigné - c’est comme jeté de l’argent dans un gros trou profond.