Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Les travailleuses et travailleurs de la bibliothèque régionale Selkirk-St. Andrews, au nord de Winnipeg, sont revenus au travail après avoir conclu une entente avec l’employeur, mettant ainsi fin à une grève qui durait depuis un mois.

La sécurité d’emploi était le seul point en litige dans la grève, après que l’employeur eut refusé de renouveler un protocole d’accord assurant la protection des emplois. Prouvant qu’il est efficace de riposter, les travailleuses et travailleurs ont réussi à faire renouveler le protocole et ont reçu une protection supplémentaire leur assurant qu’en cas de réduction des heures, ils pourraient recouvrer le temps perdu avant que d’autres employées et employés soient embauchés.

Nous avons lutté pour obtenir les niveaux d’effectifs nécessaires pour offrir un service public de qualité à notre ville. Et nous avons obtenu des clauses qui empêchent l’employeur d’embaucher de nouvelles personnes après avoir réduit nos heures. Nous avons gagné,” a dit Pat Cordner, présidente de la section locale 336 du SCFP.