Vice-président régional pour le nord de l’Ontario

Natif de North Bay, j’ai grandi dans la petite ville de Corbeil avec mes 14 frères et sœurs. J’ai maintenant conq enfants et réside à Powassan. Je milite depuis 1979 en faveur de l’équité en matière de salaire minimum pour les familles de travailleurs en Ontario. Je suis président de notre section locale depuis 26 ans au foyer pour personnes âgées Cassellhome, où je travaille à plein temps comme cuisinier. J’ai été co-président de la Coalition pour la santé de North Bay (North Bay Health Coalition) et candidat provincial pour le NPD. Je suis également président du Conseil du SCFP de North Bay depuis dix ans et président du Conseil du travail de North Bay ainsi que du conseil régional depuis trois ans. En mai 2009, je suis devenu membre actif de la division de l’Ontario puis, peu de temps après, agent de liaison pour le Comité de solidarité internationale.

J’ai eu l’occasion de m’impliquer dans plusieurs activités, comme la campagne en faveur des soins de santé, la campagne contre la privatisation des entreprises, la campagne électorale du NPD lors d’élections fédérales et la campagne de bannissement de l’eau embouteillée. Nous avons répondu à plusieurs de ces défis dans ma communauté en lançant un marathon de chaises berçantes (Rock-a-Thon) de 12 heures, en vue de sensibiliser la population à l’importance d’une norme minimale de soins de 3,5 heures. Nous avons également aidé à la préparation d’un lock-out ou d’une grève potentielle à la Société de protection de l’enfance, mais nous sommes parvenus à une entente sans qu’il y ait eu d’incidents et sans faire de concessions.

Chaque année, nous sommes les hôtes d’un pique-nique gratuit lors de la fête du Travail. Ce pique-nique a attiré plus de 4000 participants cette année. Nous avons offert gratuitement de la nourriture, du transport, des activités et des jouets.

J’ai récemment été élu vice-président régional du Nord de l’Ontario au Conseil exécutif national du SCFP.

J’attends avec impatience de servir mes confrères et consœurs. Je suis convaincu que les combats et les défis ne cesseront jamais, mais avec de la compassion et du soutien mutuels, les disparités pourront continuer à diminuer. Nous devons maintenir sans relâche la pression sur nos gouvernements et sur nos employeurs pour conserver nos droits et maintenir l’équité. La solidarité, c’est notre force…

En toute solidarité,

Henri Giroux