Avez-vous un problème de santé et de sécurité?  Voici ce que vous pouvez faire…

1.    Avertissez votre superviseur.  Dans toutes les provinces canadiennes, les lois sur la santé et la sécurité au travail prévoient que l’employeur a comme devoir principal d’assurer un milieu de travail sûr à ses employés.  Comme le superviseur est le premier maillon de la chaîne qui mène à la haute direction, il doit être informé des risques ou des dangers que vous avez découverts à votre travail.

Sachez qu’aucun emploi ne vaut une vie et que dans toutes les provinces, les travailleurs ont le droit légal de refuser d’exécuter une tâche qu’ils croient dangereuse pour eux ou pour leurs collègues.  Si vous croyez qu’une tâche comporte trop de risques, communiquez votre refus à votre superviseur.  Ce refus mettra en marche une série de mesures qui conduiront soit à l’élimination du risque, soit à une enquête par le représentant en santé-sécurité de votre section locale ou un membre du comité de santé et de sécurité.  Pour en savoir plus sur le droit de refuser un travail jugé dangereux, consultez notre Résumé des lois sur le droit de refuser un travail dangereux au Canada

2.    Veillez à informer vos collègues, le comité de santé et de sécurité de votre syndicat et l’exécutif de votre section locale du risque.  La loi oblige les employeurs à mettre tous les travailleurs au courant des dangers dans leur milieu de travail, même si certains ne le font pas.  Pour aider à protéger vos collègues, signalez-leur le risque, en particulier ceux qui pourraient y être exposés.

3.    Assurez-vous que votre comité mixte de santé et de sécurité (CMSS) soit mis au courant du problème.  Tous les risques doivent être signalés à votre CMSS ou à votre conseiller en santé et sécurité, une mesure particulièrement importante en cas d’inaction de la part de votre superviseur.  Un comité efficace abordera de front les problèmes portés à son attention et mènera des inspections régulières pour assurer la sécurité des conditions de travail.  Pour de plus amples renseignements sur les comités de santé et de sécurité, rendez-vous sur www.scfp.ca/sante-et-securite.
 
4.    Communiquez avec votre conseiller syndical du SCFP.  Toutes les sections locales du SCFP ont accès à un conseiller syndical.  Si votre problème de santé ou de sécurité ne se règle pas, le conseiller de votre section locale peut vous venir en aide ou vous diriger vers la ressource adéquate.

 5.    Certaines régions ontdes conseillères et conseillers experts en santéet sécurité.  Alors que vous devriez commencer par contacter votre conseillère ou conseiller syndical, vous pouvez également contacter votre conseillère ou conseiller régional de la santé et la sécurité si vous avez des questions.

  

Région

Conseillère / conseiller en santé
et sécurité

Courriel

Terre-Neuve-et-Labrador

John Brookfield

jbrookfield@cupe.ca

Nouvelle Écosse

John Brookfield

jbrookfield@cupe.ca

Nouveau Brunswick

Troy Winters

twinters@cupe.ca

Ile du Prince Edward

Troy Winters

twinters@cupe.ca

Québec

Céline Giguère

cgiguere@scfp.ca

Ontario - Sud

Blain Morin

blmorin@cupe.ca

Ontario - Nord et service bilingue

Andréane Chénier

achenier@cupe.ca

Manitoba

Steve Edwards

sedwards@cupe.ca

Saskatchewan

Troy Winters

twinters@cupe.ca

Alberta

Troy Winters

twinters@cupe.ca

Colombie-Britannique

Vanessa Wolff

vwolff@cupe.ca

Pour en savoir plus sur la santé et sécurité au travail, prenez contact avec votre représentant de l›éducation qui vous communiquera toute l’information sur les cours et ateliers en santé et sécurité du SCFP.