Logo du SCFP

Les travailleuses et travailleurs municipaux d’Oliver ratifient une entente de quatre ans

le 8 mars 2012 6 h 42
 

Un règlement a été conclu mercredi soir, dans la foulée du vote de grève à 100 pour cent tenu par la section locale le mois dernier.

« Après des négociations très difficiles, nous sommes heureux d’avoir une nouvelle convention collective qui est équitable et raisonnable, a déclaré Karen Nelson, présidente d’unité de la section locale 608 du SCFP.   Les membres de la section locale 608 veulent que la collectivité sache qu’ils ont toujours tenu compte du bien-être de la population tout au long des négociations.  Nous sommes très heureux de pouvoir continuer à offrir des services publics de qualité à une collectivité que nous adorons. »

Le règlement inclut des hausses salariales de 2 pour cent, 1,75 pour cent, 1,75 pour cent et 2 pour cent pour chacune des quatre années, ainsi qu’une allocation pour les bottes, une augmentation des primes d’équipe et l’ajout d’une indemnité de dangers biologiques pour les travailleurs qui entretiennent le système d’égout.  

Rachel Champagne, membre du comité de négociation du SCFP, souligne que les communications n’ont pas toujours été parfaites pendant les négociations. « Lorsque nous avons commencé à négocier directement avec le conseil et la direction, il est devenu beaucoup plus facile d’en arriver à une entente. »

La section locale 608 du SCFP représente 24 cols bleus et cols blancs de la Ville d’Oliver. Les membres s’acquittent de différentes tâches, de l’entretien des routes et des systèmes d’eau potable et d’égouts à l’inspection des édifices, en passant par le travail de bureau à l’hôtel de ville.

La nouvelle convention arrive à échéance le 31 décembre 2014.