Logo du SCFP

Le SCFP veut négocier, mais la Ville réclame la conciliation

le 15 décembre 2011 11 h 04
 

TORONTO -Aujourd’hui, la Ville de Toronto a laissé tomber les négociations, après que le syndicat qui représente ses cols bleus ait rejeté sa demande d’avoir carte blanche pour éventrer la convention collective et sabrer les travailleurs qui fournissent des services essentiels aux Torontois.

« Cela ne nous surprend pas », affirme Mark Ferguson, président du syndicat des employés municipaux de Toronto (Toronto Civic Employees Union ou TCEU), section locale 416 du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP 416).

La Ville a déposé un avis à savoir qu’elle comptait remplacer le personnel à plein temps par des temps partiels non qualifiés dans tous les services municipaux, y compris les services médicaux d’urgence. Puis, ses négociateurs, sans laisser le syndicat présenter une contre-proposition, ont déposé une demande de conciliation auprès de la Commission des relations de travail de l’Ontario.

Dans une négociation collective, la demande d’une conciliation est un déclencheur nécessaire pour qu’une des parties puisse déclarer l’impasse, ce qui met la table pour une interruption de travail.

« Il y a plusieurs semaines, rappelle M. Ferguson, nous avons demandé l’intervention d’un médiateur pour faire avancer les négociations sans la nomination d’un conciliateur. La Ville avait rejeté cette demande du revers de la main. »

Le SCFP 416 et la Ville ont tenu plusieurs journées de négociation au cours des dernières semaines, des séances que M. Ferguson qualifie de « difficiles, mais productives. »

« Nous étions et demeurons prêts à négocier, ajoute-t-il, mais la ville ne fait qu’utiliser les règles pour provoquer et faire réagir la section locale 416 et ses membres. Je tiens à être bien clair : nos membres comprennent ce que ces négociations représentent pour notre collectivité; ils ne se laisseront pas provoqués. »

 

Pour en savoir plus, contactez :

Mark Ferguson      
Président du SCFP 416
416-602-8561

Kevin Wilson          
Communications du SCFP
416-821-6641