Logo du SCFP

Incendie de Robert Paquette Autobus à Saint-Eustache : Plein appui du syndicat pour le retour à la normale

le 17 janvier 2012 10 h 19
 
Mario Lamontagne, conseiller syndical au SCFP. Photo Marilyn Mikkelsen

Le syndicat des employés de Robert Paquette Autobus et fils inc. (section locale 5072 du SCFP) en appelle à la solidarité de ses membres pour la poursuite des activités et le maintien du meilleur service possible aux usagers.

Dans la nuit du 9 au 10 janvier dernier, un incendie majeur a ravagé les installations de l’entreprise de Saint-Eustache, causant des dommages évalués à deux millions de dollars. Heureusement, un nouveau garage pouvant entreposer une dizaine d’autobus de transport urbain a été construit de l’autre côté de la rue en 2011, ce qui a permis d’épargner la plupart des autobus et de relocaliser temporairement les locaux administratifs.

Même s’il n’y a jamais de bon moment pour pareille catastrophe, l’hiver et le froid augmentent le niveau de difficulté pour le maintien des activités.

« Nous suivons de près la situation pour assurer une transition aussi réussie que possible. Dans une situation comme celle-là, il faut faire de notre mieux pour que les citoyens, nos clients, continuent à recevoir un service de qualité », selon Sylvie Manseau, présidente du syndicat.

« L’employeur vient de signaler que grâce à l’engagement et au professionnalisme des employés, les parcours des 20 autobus desservant le transport en commun ont été assurés sans retard ni incident. Je suis convaincu que les syndiqués vont garder le cap », a ajouté le conseiller syndical Mario Lamontagne.

La section locale 5072 du Syndicat canadien de la fonction publique a été fondée en mai 2011. Ses 36 membres sont les chauffeurs d’autobus assurant le transport urbain de la région de Saint-Eustache. En août dernier, le syndicat a entrepris de négocier une première convention collective. La prochaine étape de cette négociation sera une deuxième séance de conciliation.