Logo du SCFP

Nouveau contrat de travail pour les employés de l’incinérateur TIRU

le 13 décembre 2010 10 h 19
 


Réunis en assemblée générale le 9 décembre, les employés de l’incinérateur TIRU de Québec, représentés par le SCFP, ont entériné l’entente de principe intervenue pour le renouvellement de leur convention collective échue depuis le 31 décembre 2009. D’une durée de cinq ans, le nouveau contrat de travail couvre les années 2010, 2011, 2012, 2013 et 2014.

En vertu de la nouvelle convention, les augmentations des salaires et des primes correspondent annuellement à l’indice des prix à la consommation plus un pour cent (IPC + 1 %). Par ailleurs, le taux horaire des primes de fin de semaine est bonifié : elles passent de 1,90 $ à 3,00 $ le samedi et de 3,70 $ à 5,00 $ le dimanche. Les parties se sont aussi entendues sur un programme ciblé de départ à la retraite, avec bonification de la rente aux frais de l’employeur.

Rappelons que l’employeur était très en demande sur plusieurs points, par exemple, abolition de postes, modification des horaires, heures supplémentaires, congés spéciaux, primes de désagrément, etc. Au terme des négociations, l’ensemble des dispositions de la convention collective sont reconduites et parfois bonifiées.

Les négociations duraient depuis environ un an. Malgré l’intervention d’une conciliatrice du ministère du Travail dans ce dossier, deux ententes de principe avaient été rejetées par les syndiqués, la dernière en octobre.