Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

BAIE-COMEAU  Réunis en assemblée générale hier soir, les cols blancs de la Ville de Baie-Comeau ont voté un appui unanime à leur Comité de négociations. En discussions avec l’employeur depuis janvier dernier, le syndicat jugeait important de transmettre aux membres l’information sur l’état des discussions.

« Nous devions faire le point avec les membres quant à leurs attentes et nous assurer que nous avions leur soutien. Nous sommes ravis que 100 % des travailleurs nous aient donné cet appui! », a souligné Charlaine Sirois, conseillère syndicale SCFP.

« Nous avons confiance que nous pouvons trouver un terrain d’entente avec l’employeur. C’est pourquoi nous avons invité l’employeur à nous rencontrer pour établir les prochaines étapes de ce processus de négociation. », a ajouter la conseillère.

Le Syndicat des cols blancs de Baie-Comeau (SCFP 2641) représente plus de 80 travailleurs, dont une soixantaine de permanents. Ils sont sans contrat de travail depuis le 31 décembre 2012.

Comptant plus de 111 000 membres au Québec, le SCFP représente environ 70 % de l’ensemble des employés municipaux au Québec, soit 30 500 membres. Le SCFP est de plus présent dans les secteurs suivants : les affaires sociales, les communications, l’éducation, les universités, l’énergie, les sociétés d’État et organismes publics, les transports aérien et urbain, ainsi que le secteur mixte.