Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Les travailleurs des services publics de Waterloo, qui offrent des services de proximité et de qualité à la population, exhortent la région de Waterloo à investir dans les services publics, qui sont importants pour les citoyens. Représentés par le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), les travailleurs de Waterloo soulignent cet enjeu alors que le Conseil régional se réunit ce soir pour discuter des recommandations d’un cabinet de consultation extérieur. Le président du SCFP-Ontario, Fred Hahn, assistera à cette réunion pour souligner l’importance des services publics, et il incitera la Région à investir dans des services publics de qualité.

« Les services publics sont l’épine dorsale de cette communauté. Qu’il s’agisse des services de garde pour les enfants ou des services d’aide à l’emploi, on parle ici de facteurs qui contribuent à améliorer la vie des résidents de Waterloo», a déclaré Fred Hahn. 

« Comme la Région se réunit ce soir pour discuter de l’avenir de ces services, nous sommes ici pour rappeler au Conseil que ces services ont un impact positif important sur la vie des gens. La Région a besoin d’investir dans les services importants pour les citoyens et la communauté. Il ne faut surtout pas les démanteler. »

Hahn se réfère aux recommandations formulées par la firme KPMG quant à l’avenir des services de garde d’enfants et des services d’employabilité offerts aux résidents de Waterloo par les travailleurs de première ligne de la Région. Ces travailleurs sont membres de la section locale 1883 du SCFP. «Les services offerts par nos membres aident concrètement à façonner l’avenir de nos enfants et ils aident les citoyens à dénicher des emplois dans la région », souligne Jan Richards, qui assume la présidence de la section locale 1883 du SCFP. « Comment peut-on envisager de supprimer des services qui viennent en aide aux citoyens et qui rendent notre communauté plus forte ? »

« Le programme Emploi Ontario offre aux citoyens un guichet unique qui dispense une foule de services destinés à les aider à acquérir de l’éducation, de la formation et de l’emploi, rappelle Jill Smyth, qui est conseillère syndicale SCFP

« Ces services dispensés par nos membres aident les citoyens à se créer un plan personnalisé pour atteindre leur objectif professionnel, qui consiste à trouver un nouvel emploi et à se lancer dans une nouvelle carrière. Nous tenons à faire connaître au Conseil les impacts positifs que ces services ont sur notre communauté », insiste Smyth, qui livrera un plaidoyer ce soir à la réunion du Conseil. Elle insistera clairement auprès de la Région pour que l’impact du programme soit pleinement mesuré et pris en considération avant de décider de l’avenir d’Emploi Ontario.

Richards, pour sa part, mettra également en lumière les avantages et la qualité des services de garde d’enfants fournis par des éducateurs dévoués et hautement qualifiés dans les cinq centres de la petite enfance de la région de Waterloo. « Nos membres sont très fiers de façonner la vie de nos futurs dirigeants, a poursuivi Richards. Nos services de garde sont parmi les rares à offrir l’approche éducative HighScope, sans compter le fait que nos membres prennent également en charge les besoins spéciaux des enfants. La fermeture de ces centres constituerait une perte permanente de services hautement importants et qui aident concrètement notre communauté. »

Pour obtenir plus d’informations, veuillez contacter :

Jan Richards
Président de la section locale 1883 du SCFP
 519-580-0859

Jill Smyth
Conseillère syndicale du SCFP
 519-502-6806

James Chai
Services des communications du SCFP
 905-739-3999