Logo du SCFP

On choisit le SCFP à l’Université de Sherbrooke

le 4 juin 2003 12 h 00
 

Sherbrooke, le mercredi 4 juin 2003 - Le personnel de soutien de l'Université de Sherbrooke (UdeS) se prononçait aujourd'hui sur son adhésion syndicale à l'occasion d'un vote secret qui s'est déroulé tout au long de la journée. C'est par une très large majorité que les syndiqués ont choisi d'être représentés par le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), affilié à la FTQ. Le vote secret a eu lieu dans le cadre d'un référendum au cours duquel les employés de soutien, à 70 % des femmes, ont été invités à s'exprimer dans l'un des 13 bureaux de vote installés dans les divers pavillons de l'UdeS, y compris le campus de Longueuil. 75,1 % ont voté en faveur de l'adhésion au SCFP.

Pour le président du Syndicat des employées et employés de soutien de l'UdeS (SEESUS), Alain Aubé, cette décision d'adhérer au SCFP est pleine de bon sens. « Les relations du travail sont devenues de plus en plus complexes, a-t-il expliqué. Les dossiers de l'équité salariale ou de la santé-sécurité, pour ne mentionner que ceux-là, sont devenus fort complexes. Pour nos membres, c'est très avantageux de pouvoir s'appuyer sur les ressources et les services spécialisés d'un grand syndicat plutôt que sur un seul conseiller juridique qui ne peut pas être expert en tout. En plus, presque tous les employés de soutien des universités sont membres du SCFP, alors pour nous c'est un réseau d'échange et de coordination sans pareil. »

Héritiers d'une longue tradition syndicale sur le campus de l'UdeS, les employés de soutien étaient jusqu'ici regroupés au sein du SEESUS, un syndicat indépendant fondé en 1974. Le passage au SCFP se fait tout naturellement puisque, depuis quelques années, le SEESUS travaillait étroitement avec le SCFP en vertu d'un contrat de services liant les deux organismes. Alain Aubé précise que, suite à l'adhésion au SCFP, le syndicat du personnel de soutien poursuivra ses activités sous la même appellation de SEESUS.

Enfin, rappelons que le SEESUS regroupe quelque 1100 employés de soutien de l'UdeS. Le SCFP, quant à lui, représente 15 000 membres dans le secteur de l'éducation, dont 8000 uniquement dans les universités québécoises, principalement du personnel de soutien. Présent dans plusieurs autres secteurs d'activités, comme les communications, les municipalités, la santé et les services sociaux, l'hydroélectricité, les transports urbain et aérien, les sociétés d'État et organismes publics québécois, le SCFP est aussi le plus important syndicat affilié de la FTQ.

Ce communiqué et d'autres infos sur le site scfp.qc.ca

- 30 -

SOURCE : SYNDICAT CANADIEN DE LA FONCTION PUBLIQUE (FTQ)