Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

OTTAWA – Juin est le « mois des aînés » en Ontario et, à cette occasion, le personnel soignant de longue durée de cinq établissements de la région d’Ottawa se joint à leurs confrères de toute la province, à l’occasion d’une semaine de sensibilisation qui soulignera le besoin pressant d’améliorer les soins prodigués aux résidents des établissements de soins de longue durée.

Le samedi 6 juin, entre 14 h et 16 h, les infirmières praticiennes (IP), les préposés aux patients (PP) et autres soignants de première ligne et leurs familles de cinq établissements d’Ottawa ont participé à une « marche pour les aînés » à l’extérieur du Centre communautaire Madonna (Madonna Care Community). Cet établissement de soins de longue durée est situé au 1541, boul. St-Joseph, à Orléans.

« À Ottawa comme partout ailleurs en province, les soignants de longue durée veulent que les résidents de nos centres reçoivent les meilleurs soins. Cela signifie que notre gouvernement provincial doit nous donner suffisamment de temps pour nous occuper de nos résidents, dont les besoins médicaux augmentent et se complexifient. La législation provinciale doit être modifiée pour que ces changements puissent survenir », fait valoir la porte-parole du SCFP de l’Est ontarien en matière de soins de longue durée, Joanne Wadell. Cette dernière a participé d’ailleurs à la marche.  

Des marches similaires, réclamant 4 heures de soins quotidiens pour chaque aîné résidant dans un centre de soins de longue durée, auront lieu du 6 au 13 juin dans de nombreuses communautés de la province.  

En plus de ces marches de sensibilisation, de nombreux soignants de longue durée seront présents partout sur le terrain. Ils feront du porte-à-porte, visiteront les centres commerciaux, les marchés agricoles et d’autres événements pour demander aux citoyens de signer une pétition réclamant, entre autres, que des standards de qualité soient fixés en matière de soins de longue durée.

La pétition, qui sera déposée à la Législature de l’Ontario par des députés, relayera les demandes suivantes :

  • Qu’un amendement soit apporté à la Loi sur les centres de soins de longue durée (2007) afin qu’un standard de 4 heures de soins, par résident, soit adopté. Le tout, ajusté en fonction du niveau de soins requis et de la complexité des assignations.
  • Un meilleur financement permettant d’établir un plancher d’emploi et des standards de qualité correspondant à la norme des 4 heures de soins.
  • Que la province cesse de fermer des lits d’hôpitaux, pour ensuite acheminer vers les centres de soins de longue durée des patients dont la condition médicale est complexe. 

Pour que les aînés obtiennent ces 4 heures de soins quotidiens, suivez la campagne « Ontario, le temps est venu de soigner » du SCFP.

Pour de plus amples renseignements, veuillez contacter : 

Stella Yeadon
Service des communications du SCFP
 416-559-9300

Joanne Waddell
Travailleurs du milieu de la santé de l’Ontario
 613-720-1673