La proposition de vendre Peterborough Distribution Inc. à Hydro One menace le contrôle local sur ce distributeur d’électricité. Qui plus est, elle va à l’encontre de la volonté de la population, qui souhaite maintenir cette société dans le giron public. C’est ce qu’ont déclaré des membres du SCFP-Ontario, le 3 mars, lors d’une assemblée publique sur cette vente à Peterborough.

« La notion de privatisation de l’électricité a été rejetée par 88 pour cent des répondants à un récent sondage dans la communauté, a déclaré la secrétaire-trésorière du SCFP-Ontario, Candace Rennick. Nos élus, provinciaux comme municipaux, ont la responsabilité de représenter l’opinion de leurs électeurs. Ils n’ont pas reçu le mandat de vendre Peterborough Distribution. Il est alarmant de constater qu’on s’apprête à faire ce cadeau à Hydro One, sans aucune raison et sans avoir envisagé d’autres avenues. »

L’automne dernier, la Ville de Peterborough et le Comté de Peterborough ont adopté une résolution d’opposition à la vente de 60 pour cent d’Hydro One au privé, comme prévoit le faire le gouvernement libéral. Leur décision était motivée par la crainte d’une hausse des tarifs d’électricité et d’une perte de contrôle par le secteur public.

Peterborough Distribution fournit de bons emplois et près d’un million de dollars en revenus à la municipalité. Et elle rend des comptes directement à la communauté, par l’entremise de sa société mère Peterborough Utilities Group.

« Si Peterborough Distribution se fait avaler par Hydro One, notre communauté recevra-t-elle des comptes directement ? », s’interroge Adam Coones, un employé de bibliothèque de la région. « J’en doute, poursuit-il. Nous perdrons en transparence et en reddition de comptes à l’échelon local, en plus de perdre une source importante de revenus qui financent nos services locaux, comme nos routes, nos services sociaux et nos bibliothèques. »

Le SCFP-Ontario s’oppose activement à la privatisation d’Hydro One. Il participe à la coalition Keep Hydro Public (KeepHydroPublic.ca).

À Peterborough, les syndiqués du SCFP craignent que leur service public, s’il est vendu à Hydro One, se retrouve sous contrôle privé, ce qui fera diminuer la transparence et augmenter les tarifs d’électricité.

Le SCFP est le syndicat communautaire de l’Ontario, où il représente plus de 250 000 syndiqués qui fournissent les services publics de qualité dont nous dépendons tous au quotidien. Les membres du SCFP-Ontario sont fiers d’œuvrer dans les services sociaux, la santé, les municipalités, les bibliothèques, les conseils scolaires, les universités et les lignes aériennes.

Pour en savoir plus, contactez :

Craig Saunders
Service des communications du SCFP
 416-576-7316