TORONTO, ONT– Aujourd’hui, les membres de la section locale 4948 du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP 4948) ont ratifié une convention collective de quatre ans avec le Conseil des bibliothèques publiques de Toronto (Toronto Public Library Board ou TPLB).

Ce contrat prévoit de modestes augmentations de salaire, ainsi que des améliorations à la précarité d’emploi. Rappelons qu’on peut qualifier de précaire plus de la moitié des postes à la Bibliothèque publique de Toronto.

« Nous avions dit, dès le début, que nos membres voulaient que la convention collective réponde aux besoins spécifiques de notre main-d’œuvre, explique la présidente du SCFP 4948, Maureen O’Reilly. La moitié de nos membres ont un statut précaire et les trois quarts sont des femmes. La nouvelle convention fait un pas dans la bonne direction pour ces employées. Ce n’est pas un grand pas, mais c’est un pas. »

Le SCFP 4948 et le TPLB ont conclu l’entente tôt lundi matin, au terme d’un marathon de négociations qui s’est prolongé sur tout le weekend.

Selon Mme O’Reilly, ce nouveau contrat de travail aurait été impossible sans le soutien « phénoménal » des membres du SCFP 4948 et de leurs sympathisants.

« Nous avons pris position, explique-t-elle. Nos membres ont défendu haut et fort l’idée que la communauté a besoin de bons emplois en appui à des services publics de qualité, et que cela est important non seulement pour eux, mais pour l’ensemble de la communauté. Et ce message a trouvé écho dans la population, particulièrement chez les amants des bibliothèques. »

Pour en savoir plus, contactez :

Maureen O’Reilly
Présidente du SCFP 4948
 416-440-7981

Kevin Wilson
Service des communications du SCFP
 416-821-6641